Arpège de Jeanne Lanvin, le cadeau d’une mère à sa fille

By on 17/03/2015

L’exposition consacrée à Jeanne Lanvin (1867-­1946), qui se tient au Palais Galliera jusqu’au 23 août 2015, est l’occasion de revenir sur Arpège, la première création d’un parfum Lanvin devenu mythique.

Mademoiselle Jeanne débute comme modiste en 1885 et ouvre sa première boutique « Lanvin (Melle Jeanne) Modes » dès 1889, avant d’obtenir son pas de porte en 1893 au 22, rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris. Après la naissance de sa fille unique Marguerite en 1897, la modiste entrevoit un nouvel horizon dès 1908 : le vêtement d’enfant. Elle crée, l’année suivante, un département jeune fille et femme. Jeanne Lanvin adhère alors au Syndicat de la couture et entre dans le monde très fermé des maisons de couture. Suivent les départements mariée, lingerie, fourrure et dès le début des années 1920, ouvrent les départements décoration et sport, puis la mode masculine… En 1927, pour célébrer les trente ans de sa fille, elle compose Arpège, le plus grand des parfums Lanvin.

Affiche de l'exposition Jeanne Lanvin au Palais Galliera

Affiche de l’exposition Jeanne Lanvin au Palais Galliera

Arpège, le cadeau de Jeanne à Marguerite

Jeanne Lanvin voulut offrir le plus somptueux des cadeaux pour célébrer les 30 ans de sa fille Marguerite : un parfum. Elle demanda à André Fraysse de lui créer un bouquet de fleurs. Elle choisit volontairement les essences les plus recherchées pour que ce cadeau soit éternel. Marguerite était musicienne virtuose, d’où le nom du parfum, Arpège. En 1990, le parfum sera reformulé et remis au goût du jour tout en respectant scrupuleusement sa qualité.

Arpège reste à ce jour l’un des plus grands parfums féminins. Ce bouquet floral est composé de jasmin, de rose, d’ylang-ylang, de tubéreuse et de muguet, le tout réchauffé par les épices telles que le clou de girofle et la coriandre. Le fond est, quant à lui, boisé et vanillé. C’est la première fois qu’il y autant de santal dans un parfum féminin. Sur le flacon en forme de pomme, aux rondeurs symboliques de féminité, on retrouve l’image stylisée de Jeanne et de sa fille enfant.

Arpège de Lanvin

Arpège de Lanvin

Une mélodie d’amour qui perdure

Tout l’amour d’une femme, d’une mère pour son enfant, toute l’harmonie d’une musique, composée comme un poème, c’est une ode à la féminité. Arpège est un accord parfumé qui embrasse toutes les harmonies d’une relation d’amour. Arpège est naturellement devenu un classique, un parfum mythique qui raconte une histoire universelle de fidélité qui se transmet de génération en génération. Depuis 1927, Arpège est l’emblème de la marque et représente l’essence même de la parfumerie de luxe.

Cet accord d’exception, Arpège nous le fait vivre en deux temps, deux mouvements mélodieux pour accompagner les moments de la vie : le parfum et l’eau de parfum. Quels que soient le rythme et la contenance, on retrouve le fameux flacon Boule, dessiné par Rateau, décoré par Paul Iribe de son symbolique dessin de la mère et l’enfant ; boule noire pour le parfum, flacon noir légèrement ovée pour l’eau de parfum en version vaporisateur, toutes couronnées de l’or rayonnant du bouchon godronné.

Exposition “Jeanne Lanvin” au Palais Galliera, Musée de la mode de la ville de Paris. 10, avenue Pierre Ier de Serbie. 75116 Paris. www.palaisgalliera.paris.fr, www.lanvin.com

About Corinne

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.