BACK TO BACKSTAGE

By on 16/09/2013

 

Quand on parle défilés, on imagine immédiatement décors, podiums et mannequins sublimes présentant des vêtements de rêve, mais rarement ce qui se passe derrière ! C’est pourquoi dans les années 80, Gérard Musy, photographe professionnel, a voulu percer le mystère et a investi les backstages des défilés.

Photo Gérard Musy défilé Emanuel Ungaro 1988

Pour capter ces moments d’émotion intense, Gérard Musy a joué sur la proximité et a réglé ses images sur l’instant présent. Etre au plus près de ses sujets a été son leitmotiv. Epoque bénite des tops models durant laquelle le photographe a su capter l’énergie des stars des podiums où Naomie Campbell, Tatjana Patitz, Kristen Mc Manamy, Iman, Katoucha….faisaient leurs premiers pas, s’apprêtant à marquer une génération entière de mannequins. Précurseur par sa manière si différente d’aborder et de montrer les défilés, il fut remarqué au point que le magazine Américain SPLASH a publié en premier ses clichés dans son « issue d’octobre 88 ».

Photos Gérard Musy -Iman et Katoucha- défilé Thierry Mugler 1988 et Mounia défilé YSL 1988

Pour lui, il était important non pas de monter des femmes portant des vêtements, mais plutôt de raconter au travers de son regard l’histoire des défilés et des collections.

Né en 1959, en Suisse à la Chaux-de-Fonds, Gérard Musy étudie l’histoire de l’art à l’université de Genève avec une maîtrise sur le photographe Robert Franck. Depuis 1987, il photographie les collections des plus grands créateurs de mode ainsi que la vie nocturne entre Paris, Londres et New York. Il a reçu plusieurs récompenses dont deux prix fédéraux suisses. Ses œuvres ont été exposées dans des musées et des galeries d’art internationaux, comme le Musée de l’Elysée à Lausanne ou la Staley-Wise Gallery à New York. Depuis 1991, il vit à Paris et poursuit ses projets commerciaux et personnels. Il a ainsi travaillé pour Emporio Armani, Paco Rabanne et d’autres grands noms de la mode. Ses photos sont régulièrement publiées dans de nombreux magazines internationaux comme Vanity Fair, Harper’s Bazaar, Glamour, Vogues Hommes, Skin Two, Pure, Yummy ou encore Exit. En 2003, il publie l’ouvrage «  Lustre » aux Editions Stemmle, préfacé par William A. Ewing. Ses œuvres sont conservées dans les collections de la bibliothèque nationale de France, de la Fondation suisse pour la photographie à Winterthur et du Musée de l’Elysée à Lausanne. Il est représenté à Paris par la Galerie Esther Woerdehoff.

Photo Gérard Musy Naomi Campbell et Tatjana Patitz défilé Azzedine Alaia1987.

C’est peut être grâce à lui qu’aujourd’hui tous les photographes veulent  accéder à l’envers du décor et que les magazines sont avides de ce genre d’images. C’est pourquoi la Galerie des Nouvelles Images de l’Hôtel Scribe Paris a voulu rendre hommage à Gérard Musy en faisant découvrir ce travail de l’instant. Une plongée dans les années 80, grande période de mode extrême à l’imagination débordante, au travers d’une vingtaine de clichés en noir et blanc, dans l’effervescence des backstages des défilés de Thierry Mugler, Yves Saint Laurent, Patrick Kelly, Azzedine Alaïa…..

Exposition Back to Backstage/ Galerie des Nouvelles Images-Hôtel Scribe Paris : 1 rue Scribe Paris 9 du 19 septembre au 7 novembre 2013.

Cette exposition a vu le jour grâce au soutien de la Galerie Esther Woerdehoff.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *