Carte Blanche à Pierre et Gilles

By on 24/04/2014

Depuis le 8 Avril 2014, la Galerie des Gobelins est le passage incontournable des amoureux des belles images et du monde onirique et hyper esthétique du plus célèbre  duo d’artistes français Pierre et Gilles.

C’est dans le cadre de l’exposition «  Les Gobelins au Siècle des Lumières. Un âge d’or de la manufacture Royale » qu’ils ont obtenu carte blanche pour dialoguer avec le monde décoratif du XVIIIe siècle, magnifiquement représenté à cette occasion.

Exposition Les Gobelins au siècle des Lumières

Le salon carré, au premier étage de la Galerie de Gobelins leur a été attribué afin de réaliser avec leur vision un univers créatif avec le Mobilier national mis à leur disposition. Ils ont choisi un ensemble du XVIIe siècle de la chaumière des coquillages du château de Rambouillet. Les éléments aquatiques des chaises, canapés et de l’écran de cheminée en hêtre et noyer moulurés, façonnés par le menuisier François II Foliot ( 1774-1792), « maître-menuisier du Garde-Meuble du Roi »(ancêtre du Mobilier national), évoquent un monde de végétaux et de coquillages d’une très grande finesse d’exécution. Les tissus de la manufacture Tassinari, qui recouvrent les sièges ainsi que les dorures des bras, des cadres du miroir et des chenêts, viennent illuminer cette pièce intime.

VUES DE L'INSTALLATION - Pierre et Gilles_ le hameau de la Reine_ installation Galerie des Gobelins_ 2014 © Jean Philippe Humbert

Impossible organiser cette événement sans y apporter leur création composée d’une photographie rehaussée de peinture, dans un esprit baroque et hors du temps, se mixant à merveille avec la puissance du siècle des lumières. Leur travail est d’ailleurs proche des peintres classiques (Nicolas Poussin) ou romantiques (Delacroix, Géricault).

Point d’orgue de leur installation : la réalisation d’un nouveau portrait de Zahia Dehar, devenue icône de mode suite au lancement de sa ligne de lingerie couture. Elle porte d’ailleurs sur son portrait une robe en organza brodée de rubans et de fleurs des champs réalisée par ses ateliers pour sa collection couture printemps-été 2013, « La saison des fleurs ».

Pierre et Gilles, Marie Antoinette, le hameau de la reine, Zahia Dehar, 2014 © Pierre et Gilles

A la question, pourquoi Zahia Déhar ? Le duo répond à l’unisson : « Nous avions déjà travaillé avec Zahia, qui a incarné notre Nouvelle Eve. Elle s’est naturellement imposée à nous, telle une Diane ou une Marie-Antoinette contemporaine. Nous percevons en effet sa grâce et sa légèreté parée d’innocence et cette apparence fragile qui cache une grande volonté ».

Depuis 1976, date de leur rencontre amoureuse et artistique, Pierre et Gilles n’ont cessé de mettre en commun leurs émotions et leur sens artistique dans leurs œuvres mêlant photographie et peinture, devenues incontournables au sein de la scène artistique française et internationale.

Autoportraits © Pierre et Gilles

Une technique de travail très personnelle, où tout se fait et doit être validé à deux, depuis la conception des dessins de leur projets communs, jusqu’à celle des décors théâtraux avec des accessoires chinés lors de leurs voyages, en passant par la réalisation des costumes, des coiffures et du maquillage. Pierre photographie la scène avec le plus souvent une personnalité ou ami proche d’eux et de leur sensibilité. Gilles retouche ensuite l’unique tirage par couches successives de peinture et de glacis afin d’atteindre l’image recherchée. Il en résulte une œuvre par essence unique, qui n’est achevée qu’une fois le cadre trouvé, celui-ci étant aussi conçu spécifiquement par les artistes.

Ainsi se matérialise l’univers de Pierre et Gilles, où grâce, humanisme et sensualité métamorphosent des personnages magnifiés, divinisés ou érotisés, en nouvelles icônes populaires, qui nous livrent aussi une vision parfois sombre de la vie. Ces artistes mettent au cœur de l’œuvre un message de tolérance et d’ouverture, abolissant tous les tabous et les frontières entre imagerie populaire et beaux-arts et entre académie et esthétique contemporaine. Ils réinventent ainsi perpétuellement l’art du portrait.

Carte Blanche à Pierre et Gilles à la Galerie des Gobelins : 42 avenue de Gobelins Paris 13

Du 8 Avril au 27 Juillet 2014.

Ouvert tous les jours sauf le Lundi de 11h à 18h

Toutes les infos pratiques sur : www.mobiliernational.fr

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *