Chanel à la Havane

By on 17/05/2016

Quand on parle mode à travers le monde, Chanel est la première marque qui vient à l’esprit. Symbole de Paris et du luxe à la française, la famille Wertheimer, propriétaire du nom, a su en faire le meilleur emblème de notre savoir-faire français en matière de mode, d’accessoires, de joaillerie, d’horlogerie et de parfumerie.

Si cette réussite provient d’une excellente gestion financière, alliée à celle de l’image de marque, le choix de Karl Lagerfeld à la tête de la création depuis plus de 30 ans s’est avéré déterminant. En effet, depuis 1983, le couturier a carte blanche pour perdurer l’héritage créatif de Gabrielle Chanel, qu’il réinterprète sans cesse et sans jamais renier l’ADN maison, tout en restant toujours actuel. Sa force est d’avoir réussi à fédérer une clientèle intergénérationnelle avec des collections pouvant s’adapter à tous les âges.

Contrairement aux dirigeants des autres groupes ou propriétaires de maisons, ils ont eu l’intelligence de ne jamais retirer leur confiance à Karl Lagerfeld qui, avec ses créations et de ses idées les plus folles de défilés grandioses à Paris et dans le monde, a conduit la maison au premier rang du plus grand symbole français de la mode.

Dernière folie en date, après Miami, Venise, Singapour, Dubaï et Séoul, faire voyager la presse mondiale, les plus grandes clientes et les Vip du monde des arts (Vin Diesel, Tilda Swinton, Géraldine Chaplin,…) à Cuba pour la présentation de la collection croisière 2017 le 3 Mai dernier en pleine ville sur le Paseo del Prado, boulevard à ciel ouvert à 300m de la mer. Grande première pour la Maison qui a défilé la première fois en Amérique Latine précisant que la richesse culturelle et l’ouverture de Cuba est une source d’inspiration pour Karl Lagerfeld.

Cette destination n’a pas été choisie au hasard. Par son contexte politique, elle représente complètement l’esprit d’une ligne croisière à destination d’une clientèle avide de soleil et qui privilégie les voyages exotiques aux contrées froides durant les périodes hivernales. Inspirées des années 20, ces mini collections sont devenues aujourd’hui très importantes et s’installent en boutique dans des espaces dédiés représentant jusqu’à 50% du chiffre d’affaires de certaines maisons.

Baptisée CocoCuba, ce nouvel opus a été marqué par la présence du Panama, chapeau emblématique de l’île, signé Maison Michel pour accompagner les tenues estivales et particulièrement nonchalantes pour une cool attitude donnant une envie de farniente et de vacances.

Chanel_Croisiere_CocoCuba_2016-17

Si l’hyper féminin est de mise avec des jupes, des robes, des shorts et des imprimés multicolores, un hommage au style masculin, cher à la créatrice de la marque, est donné avec des tenues noir et blanc inspirées du costume, le tout agrémenté de broderies et d’accessoires mixant ainsi les genres.

Chanel_AH_Collection_Croisiere_CocoCuba_2016-17

Si pour le jour le jour le tee-shirt « CocoCuba » se mélange aux tenues chic, le soir n’est pas oublié avec des robes légères élégantes que l’on imagine à merveille pour danser la salsa lors de garden party.

Chanel_defile_Croisiere_2016-17

Chanel_Collection_Croisiere_2016-17

Clin d’œil au Che avec le béret étoilé version bijou Chanel et aux insignes militaires cachés dans les accessoires comme le symbole d’une nouvelle révolution élégante dans un pays en reconstruction.

Chanel_Collection_Croisiere_CocoCuba_2016-17

Les sandales chic parent les pieds pour aller à la plage ou à la piscine et les brogues plates gold, noires, blanches ou translucides à porter pieds nus sont les indispensables pour mieux arpenter les rues de la ville.

Chanel_Collection_CocoCuba_Croisere_2016-17

Autre symbole fort de Cuba, les cigares dont Karl détourne les boîtes pour en faire le nouveau clutch à l’effigie de Gabrielle Chanel, qui a toutes les chances de devenir le it-bag.

Chanel_Croisiere_Cuba_2016-17

L’homme a aussi droit à sa panoplie croisière avec des tenues de jour et de soir dans le respect des codes Chanel, où les imprimés restent communs à ceux de la femme, démontrant l’abolition des barrières des sexes, comme une réponse à une autre révolution, celle des genres.

Chanel_Croisiere_Homme_2016

Découvrez l’intégralité du défilé sur le site de la Maison.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *