Claude Montana investit le Palais Royal

By on 01/10/2012

CLAUDE MONATANA

A l’initiative de Didier Ludot, le plus grand collectionneur de vintage et amoureux des vrais couturiers ou créateurs,  l’œuvre de Claude Montana retrouve le devant de la scène dans les boutiques du Palais Royal.

Montana chez Didier Ludot

Ce coloriste hors pair illumine les vitrines de sa palette de roses, de violets, d’anis et de son fameux bleu Klein durant toute la fashion week Parisienne.

Didier Ludot

Pour Didier Ludot, les créateurs des années 80 sont toujours une source inépuisable d’inspiration et Claude Montana en est le chef de file. Ce perfectionniste de la coupe a éliminé le superflu pour créer une mode forte et emblématique de la femme.

« Claude Montana, symbolise le luxe par les matières employées ( cachemire, vison, cuir,  serpent). Il se démarque des autres et est à l’antipode des intellectuels nippons qui déferlent sur Paris au début de la décennie », déclare le collectionneur.

A la vision de ces pièces d’archives, issues de la collection personnelle de Didier Ludot, la première remarque est la modernité des coupes et l’intemporalité  de sa mode.

Montana chez Didier Ludot

Cela permet de comprendre pourquoi, lors de ces défilés, le tout Paris se précipitait pour admirer les plus grands tops modèles sublimés par ses créations à la limite de la couture. C’est la raison pour laquelle fin 1989,  il a intégré la Maison Lanvin comme directeur de la Haute Couture.
Il devient alors couturier tout naturellement en réveillant la Maison par ses créations pour lesquelles il sera d’ailleurs récompensé par deux fois en recevant le dé d’or en 1991 et en 1992.

Texte : Frédéric Blanc / Photos vitrines: Corinne Jeammet

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *