Déshabillez-Moi ! L’exposition qui habille les stars

By on 15/01/2017

Annoncée il y a quelques mois, l’exposition Déshabillez-moi du Centre National du Costume de Scène et de la Scénographie de Moulins s’inscrit dans la continuité de l’année anniversaire du musée. Entièrement dédiée aux costumes de scène de la pop et de la chanson, cette installation réunit, de manière tout-à-fait exceptionnelle, une sélection de tenues emblématiques, portées par les artistes les plus représentatifs de la pop internationale et de la chanson française, depuis Mistinguett jusqu’à Matthieu Chedid, soit une rétrospective de 100 ans de mode de scène.

 

Qui dit costumes de spectacles dit créations exceptionnelles venues de noms réputés en mode d’hier et d’aujourd’hui allant de Jean-Denis Malclès pour les Frères Jacques, en passant par les robes noires de Damia, d’Edith Piaf, de Barbara, de Juliette Gréco, Carven pour les robes haute couture de Jacqueline François, jusqu’à Alexis Mabille pour les robes lamées des Brigitte, Jean Paul Gaultier pour Madonna, On Aura Tout Vu pour celles de Lady Gaga, Madonna, Yelle, ou encore celles de Franck Sorbier, Thierry Mugler, Alexandre Vauthier, Pascal Millet, Agnès b

CNCS_Expo_Déshabillez_Moi_©_Jean-Marc_Teissonnier

CNCS_Expo_Déshabillez_Moi_©_Jean-Marc_Teissonnier

Si, au premier abord, on pourrait penser que le paraître d’un chanteur est moins important que son art, l’exposition prouve que sa garde-robe fait au contraire partie intégrante de lui-même et contribue à véhiculer son image auprès de son public. Le costume participe pleinement à l’élaboration de son personnage, devenant parfois symbole de son identification, allant dans certains cas, jusqu’à devenir un objet mythique. D’abord écoutée, la chanson est désormais aussi regardée et plusieurs artistes ont intégré le costume à leur processus de création. Les émissions télévisées, les clips ou autres manifestations en sont quelques exemples des plus perceptibles. Sur scène, l’artiste est avant tout en représentation. Les codes vestimentaires qu’il adopte, de manière visible ou invisible, sont des choix qui font sens. De l’autre côté de la fosse, le public perçoit ces symboles et certains fans se les accaparent en guise de signe de reconnaissance et d’appartenance, jusqu’à parfois « cloner » l’artiste auquel il s’identifie, du moins par le costume.

CNCS_exposition_deshabillez-moi_©_Jean-Marc_Teissonnier_Collection_Line_Renaud

Si l’exposition s’intitule « Déshabillez-moi ! » c’est parce que son ambition est de mettre à nu le costume. Orphelins de leurs possesseurs, les costumes de la pop et de la chanson se livrent à nous dans leur splendide solitude et leur matérialité plus vraie que nature.

L’exposition est divisée en quatorze salles dont le salon d’honneur accueillant le visiteur en le plongeant directement dans un espace-prologue constitué d’affiches, de photos dédicacées, t-shirts, figurines et autres objets dérivés à l’effigie de pops stars collectés par les fans rappelant le pouvoir de fascination qu’exerce l’univers musical.

Exposition_Deshabillez_moi_CNCS

S’ensuit celle consacrée aux objets cultes faisant partie intégrante des looks de star, celle des costumes portés par les vedettes du Music-hall, des Opéra pop, de la Pop Couture, réunissant les œuvres issues des couturiers le plus souvent français. La nudité étant très souvent présente sur scène, une salle est dédiée à la transparence dont la garde-robe de Mademoiselle K avec un festival de corsets en cordage, mailles ajourées et autres effets torse nu.

Exposition_Deshabillez_moi_CNCS_©_Jean-Marc_Teissonnier

Exposition_Deshabillez_moi_CNCS_©_Jean-Marc_Teissonnier

Le doré, incontournable du show, bénéficie d’une pièce, tout comme le noir.

Exposition_Deshabillez_moi_CNCS_©_Jean-Marc_Teissonnier

Exposition_Deshabillez_moi_CNCS_©_Jean-Marc_Teissonnier

Pas moins de deux salles pour mettre en avant les costumes les plus fous ou avant-gardistes de scène où le glamour est souvent présent comme avec ceux de  Yelle…

Exposition_Deshabillez_moi_CNCS_©_Jean-Marc_Teissonnier

Exposition_Deshabillez_moi_CNCS_©_Jean-Marc_Teissonnier

Pour clore, un grand final orchestré par Matthieu Chedid, où il déploie toutes les facettes de son univers scénique à travers les multiples incarnations de son personnage « M ».

M_©_Nicolas Gucrin 2012

On y retrouve des dizaines de costumes, lunettes, chaussures, perruques, guitares et autres objets personnels réunis dans une composition à la fois spectaculaire et poétique célébrant les vingt ans de carrière du « funkistador ».

Exposition_Deshabillez_moi_CNCS_©_Jean-Marc_Teissonnier

M_©_Rod_Maurice_2013

Cette exposition a vu le jour grâce aux donations d’artistes comme l’ensemble des robes portées par la chanteuse Jacqueline François (1922-2009), les prêts des artistes eux-mêmes ou des créateurs dont certaines tenues sont simplement prêtées aux artistes et bien sûr des pièces issues de différents musées.

Déshabillez-moi ! Les costumes de la pop et de la chanson du 15 Octobre 2016 au 5 Mars 2017

Centre national du costume de scène et de la scénographie : Quartier Villars-route de Montilly, 03000 Moulins.

Renseignements complémentaires sur le www.cncs.fr

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *