DICE KAYEK entre mode et art

By on 02/03/2014

Créée en France en 1992, Dice Kayek est le résultat du travail de deux sœurs d’origine turque, Ece Ege à la direction artistique et  Ayse Ege en charge de la gestion et du développement.

Dice Kayek-Ece Ege_Ayse Ege

Tout commence par une collection de chemises en popeline blanche, déclinée en plusieurs modèles. Devant son succès, Dice Kayek se lance dans une vraie ligne de prêt-à-porter féminin qu’elle présente à Paris pour la première fois en 1993.

En 1994, son travail est récompensé par son entrée en tant que membre à la Fédération Française de la Couture du Prêt-à-porter des couturiers et créateurs de Mode.

1996, lancement de la ligne diffusion DICE/ Pink Label en collaboration avec la division de la mode Mitsui & Co au Japon

Pour l’année 2000, elle est choisie pour créer une robe qui est exposée à l’Exposition Universelle de Hanovre au Pavillon Français d’Alsace.

2002, elle défile à Séoul lors de la fashion week automne-hiver 2002-03 en tant qu’invité d’honneur, ainsi qu’à Istanbul pour le lancement officiel de BMW Série 7 avec sa collection printemps-été 2003. Cette même année, elle conçoit les costumes pour un Opéra Vidéo inspiré d’une pièce de Gertrude Stein réalisé et adapté par Elisabeth Lennard pour l’Opéra de Bobigny.

Elle cumule les réussites en 2003 en étant sélectionnée par le groupe Mitsui & Co pour devenir directrice artistique des licences Hanaé Mori et remporte le trophée de la Femme en Or pour la meilleure créatrice de l’année par le groupe Whirlpool. La société est choisie par le sous-secrétariat du premier ministre du commerce extérieur de Turquie parmi les marques de créateurs turcs pour le lancement du programme d’image de marque TURQUALITY, et défile au Japon pour l’Année de la Turquie avec sa collection automne-hiver 2004-05.

2004, Dice Kayek s’associe au groupe Ayaydin-Miroglio pour créer la marque turque Machka et en devient la directrice de création.

En 2005, le grand public peut acquérir à prix doux ses vêtements par l’intermédiaire d’une collection capsule créée en exclusivité pour la Redoute.

2006, nouvelle série limitée pour le géant de la distribution Monoprix.

En 2010, Ece Ege est récompensée par l’Association France-Euro-Méditerranéenne du Trophée de la Réussite au Féminin pour ses passerelles créatives et artistiques entre la culture française/ Européenne et la culture Turque. Pour l’occasion,  on lui offre la possibilité de faire découvrir ses créations pour la fin de la saison de la Turquie en France aux Arts Décoratifs de Paris dans le cadre de l’exposition « Istanbul Contrast ». Cette exposition voyagera ensuite au musée d’art contemporain Stambouliote Istambul Moderm (2010), puis à l’Amsterdam Museum aux Pays-Bas (2011).

En 2011, elle ouvre son premier pop-up store aux Galeries Lafayette de Paris et est sélectionnée pour devenir directrice artistique de la marque chinoise Bleu Erdos.

2012, c’est au tour des Londoniens de découvrir ses collections par l’intermédiaire d’un nouveau pop-up store chez Fenwich.

2013, nouveau pop-up store aux Galeries Lafayette de Paris avec la collection automne-hiver 2013-14 et A l’occasion du « Salone del Mobile», Dice Kayek crée « Nebula », une sculpture en marbre turc.

10 Décembre 2013, remise du Jameel Prize à Londres, au Victoria and Albert Museum, qui récompense des artistes contemporains inspirés par la tradition musulmane. Le concours parrainé par Zaha Hadid recevait pour la première fois des créateurs de mode. Dice Kayek a créé 3 robes inspirées par des monuments d’Istanbul.

Dice Kayek Robes: Haghia_Kubbe_Kaftan

L’exposition en accès libre est ouverte au V&A Museum jusqu’au 21 avril 2014.

Pour la saison printemps-été 2014, Dice Kayek a choisi de continuer son travail entre mode et art en présentant sa collection estivale sous une autre forme qu’un défilé classique en explorant de nouveaux territoires artistiques. Pour cela, elle s’est associée à Marie Schuller, directrice des films de mode chez SHOWstudio, pour la conception de deux films : NOIR & PEARL.

DICE KAYEK SS 2014

Collection printemps-été 2014

« La perception de l’art relève du visuel et des émotions, seul le film permet de mettre tous nos sens en éveil…. » commente Ece Ege.  Dice Kayek trouvant autant son inspiration dans l’architecture que dans la plastique du film noir, la rencontre avec Marie Schuller a été comme une évidence face à leurs influences artistiques communes et le résultat visuel le prouve au travers de « the dark side of the cute » qu’elles ont voulu exprimer. NOIR comme « l’Année dernière à Marienbad ». Pour exprimer l’essence de Dice Kayek, Marie Schuller a écrit le scénario d’un film expérimental qui se veut davantage une histoire de mode qu’une simple présentation de mode. Prenant comme fils conducteurs son intérêt partagé avec Ece Ege pour l’expressionniste allemand, le constructivisme et l’esthétique du film noir, la réalisatrice nous livre une interprétation personnelle des thèmes ébauchés dans l’œuvre d’Alain Resnais.

.

PEARL comme l’été prochain chez Dice Kayek. Le second opus de Marie Schuller est une interprétation personnelle du très class-chic printemps-été de la maison. A l’instar de la collection, ce film à la claire épure habité par l’allure sylphide du top français, Julia Frauche, est composé comme un contrepoint lumineux au classicisme étrange de NOIR. Transcendant les codes attendus du défilé de mode, il se veut une transcription artistique des silhouettes de l’été. Véritable ode au mouvement, PEARL magnifie autant l’impeccable construction que l’élégance simple des 23 pièces de la collection.

Exclusivité SHOWstudio, rendez-vous sur le site pour découvrir trois pièces emblématiques de Dice Kayek : une robe signature en cuir, une robe signature et une ceinture brodée sont vendues en exclusivité sur le e shop.

DICE KAYEK SS 2014

 Collection printemps-été 2014

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *