Double Anniversaire pour Bottega Veneta

By on 24/09/2016

Pour fêter ses cinquante ans d’existence et ses quinze ans de collaboration avec Tomas Maier à la direction artistique de l’ensemble des lignes, Bottega Veneta a choisi la semaine de la mode milanaise printemps-été 2017 pour célébrer ce double événement lors d’un grand défilé réunissant les collections féminines et masculines dans un lieu spécialement sélectionné pour l’événement.

Fondée en 1966 par Michele Taddei et Renzo Zengiaro, la société commence par se spécialiser dans la fabrication de produits artisanaux en cuir par des artisans développant leur propre savoir-faire de tressage du cuir, l’intrecciato, qui constitue encore à ce jour la signature de la marque.

Le nom Bottega Veneta signifiant « atelier vénitien » rend hommage à Venise, ville choisie pour y installer son siège social.

Grâce à la qualité irréprochable de ses articles, la marque se fait rapidement une place aux côtés des plus grands noms du luxe en réussissant le pari de n’avoir aucun logo apparent. Elle s’en amuse même en 1970 dans un de ses slogans : « Quand vos initiales suffisent ».

Fin 1970, Renzo Zengiaro quitte la société, suivi par Michele Taddei quelques années plus tard. Vittorio et Laure Moltedo (ex-épouse de Michele Taddei) viennent alors s’installer à Vincenza pour reprendre les rênes de l’entreprise.

A partir des années 1980, elle devient la marque incontournable de la jet set. Andy Warhol réalise même un court métrage pour la société.

Petit à petit, avec l’arrivée de nouvelles marques dans le secteur du luxe, Bottega Veneta perd de sa superbe et se cherche une nouvelle identité en abandonnant même son style épuré dans les années 1990.

2001 marque le réveil du nom et son grand retour au premier plan des maisons incontournables avec son rachat par le Gucci Groupe et la nomination de Tomas Maier à la tête du style en Juin de la même année.

Tomas_MaierTomas Maier

Pour sa première collection printemps-été 2002, le designer souhaite renouer avec l’esprit historique en retirant tous les logos visibles, en mettant en exergue le motif emblématique intrecciato, et revient au mode de production artisanal, qui a fait le succès des produits.

Tout en continuant à proposer une sélection de sacs à main, chaussures, petits articles de maroquinerie, bagages, accessoires pour la maison et cadeaux, de nouveaux produits viennent enrichir les propositions avec les bijoux, les parfums d’intérieur et le mobilier.

Février 2005 : nouvelle étape importante dans le développement du prêt-à-porter avec le premier défilé féminin.

Juin 2006 c’est au tour de la ligne homme de s’imposer sur les podiums milanais.

Cette même année, pour souligner l’importance du savoir-faire artisanal et relancer le métier de maîtres maroquiniers en Italie, Bottega Veneta ouvre la Scolla della Pelletteria, une école destinée à former et encourager les futures générations d’artisans du cuir.

2009, Nomination de Marco Bizzari à la tête de la maison qui décide de renforcer la distribution des produits maison en multimarques de luxes et en grands magasins. Parallèlement il double le nombre de boutiques en nom propre en moins de 5 ans.

Proche de l’environnement, la société reçoit en 2010 la certification ISO14001.

2011, lancement de la ligne montres.

Septembre 2013, Bottega Veneta est la première marque de luxe à recevoir la certification LEED 2009 (Leadership in Energy and Environmental Design) dans la catégorie Platine, suite aux rénovations et à la construction de son nouvel atelier de Montebello Vicentino (lien f-S) dans les règles du développement durable.

Atelier Bottega Veneta de Montebello Vicentino.Atelier de Montebello Vicentino

2014, l’entreprise fait le choix de ralentir le rythme d’ouvertures de magasins afin de préserver la notion de rareté et d’exclusivité de ses produits.

24 septembre 2016, défilé anniversaire à l’Accademia delle belle arti di Brera, lors de la Fashion Week Milan des cinquante ans de la marque et des quinze ans de Tomas Maier à la direction artistique. Avec ce show, la maison confirme sa volonté de respecter le calendrier officiel des semaines de la mode, en ne cédant pas à la mode du « see now buy now » et permettant ainsi de donner le temps nécessaire à la création de collections composées de pièces d’exception mettant en œuvre des savoir-faire artisanaux, qui contribuent à nourrir le rêve avant l’arrivée des pièces en magasins. 

Bottega_veneta_SS_2017

Bottega_Veneta_Collection_Anniversaire_50_ans_SS_2017

Bottega_Veneta_Homme_SS_2017

Bottega_Veneta_Collection_50_ANs_Homme_SS_2017

A l’issue du défilé Tomas a déclaré: « Nous célébrons cette année le 50ème anniversaire de Bottega Veneta et nous souhaitons bien sûr le faire en étant très fidèle à l’essence de la Maison. J’ai toujours aimé créer des choses simples, essentielles. Un pull et une chemise, une chemise et un pantalon… : voilà ce qui me plaît. C’est simple en apparence, mais bien sûr très sophistiqué. Je suis très inspiré par l’univers du sportwear, qu’il s’agisse de polos, de robes chemisier, de vestes coupe-vent, de jupes fluides, le sportswear simplifie la vie. J’ai toujours à l’esprit cette idée d’un luxe personnel, intime. Vous possédez quelque chose dont vous comprenez vraiment le sens en le portant. J’ai toujours aimé la longueur. Dans cette collection, les coupes sont fluides, tout en longueur, faites pour le mouvement et le plaisir de les porter. Le caractère décontracté des premiers looks donne le ton de la collection. Un pantalon court en sergé denim, avec un polo finement côtelé et un vêtement léger par-dessus. Beaucoup de vêtements sont ornés de détails en cuir amovibles. Ils donnent un aspect graphique qui ajoute du volume au niveau des hanches tout en affinant le buste. J’ai une obsession pour les robes en maille. Elles sont d’une grande complexité de réalisation, et pourtant le résultat a l’air simplissime. J’aime ça. C’est comme cela que je conçois le design : il devrait être invisible. Comme toujours, le plus important est ce qui ne se voit pas. Les robes chemisier en cuir sont assemblées avec un coton extrêmement fin qui les rend extrêmement confortables. J’aime sublimer des tissus simples, en confectionnant par exemple une robe longue dans le coton le plus extraordinairement brut.  Le papillon Bottega Veneta est présent dans la collection, mais j’ai voulu que l’imprimé soit flou et brisé, ou qu’il soit reproduit en paillettes noires sur les robes et les vestes, où il semble avoir été attrapé en plein vol. J’aime l’élégance joyeuse des chaussures à semelle compensée, toutes réalisées selon le montage San Crispino. Bien qu’elles aient des styles variés, il y a une forme de cohérence. »

« En célébrant les 50 ans de Bottega Veneta, ce sont en fait les 50 ans de notre atelier que nous célébrons. Tous les sacs de cette collection sont la vitrine du savoir-faire exceptionnel de nos artisans. Nous proposons notamment une réédition de la pochette rouge portée par Lauren Hutton dans le grand classique du cinéma des années quatre-vingt, American Gigolo. »

 
Défilé Bottega Veneta SS17 par fred-blanc

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *