Dries Van Noten vous invite au voyage

By on 23/05/2014

Depuis le mois de Mars et jusqu’au 31 Août 2014, le couturier belge, Dries Van Noten, invite les visiteurs de son exposition Inspirations, aux Arts Décoratifs de Paris, à un voyage très dépaysant au cœur de son univers créatif qu’il dévoile ici pour la première fois.

DRIES-VAN-NOTEN_Inspirations (c) Les Arts Décoratifs_Photo_Luc Boegly

C’est au travers d’accumulations choisies et de superpositions pensées, confrontées à ses collections féminines et masculines, aux collections de mode des Arts Décoratifs, ainsi qu’aux photos, vidéos, extraits de films, références musicales, œuvres d’art françaises et internationales provenant de sources publiques et privées qui nourrissent son imaginaire, que le public entre en communion avec le processus de création de l’artiste.

DRIES-VAN-NOTEN_Inspirations (c) Les Arts Décoratifs_Photo_Luc Boegly

DRIES-VAN-NOTEN_Inspirations (c) Les Arts Décoratifs_Photo_Luc Boegly

DRIES-VAN-NOTEN_Inspirations (c) Les Arts Décoratifs_Photo_Luc Boegly

Initié par tradition familiale à la culture textile, Dries Van Noten étudie tout naturellement la création de mode à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers et obtient son diplôme en 1981. Dès 1986, il crée sa propre marque indépendante soutenue par Christine Mathys et Patrick Vangheluwe. Sa première collection homme est présentée à Londres la même année avec Walter Van Beirendonck, Ann Demeulemeester, Dirk Van Saene, Dirk Bikkembergs et Marina Yee. Ils constituent un groupe appelé « les six d’Anvers », synonyme d’avant-garde de la mode.

Son style très personnel, s’appuyant sur un brassage d’images d’hier, d’aujourd’hui et de cultures venues d’ailleurs, est immédiatement reconnaissable et devient sa marque de fabrique. Le voyage est toujours présent et chaque collection, inspirée de pérégrinations fantasmées ou de lieux exotiques qu’il fait surgir de son imaginaire, mixe des emprunts à différentes cultures telles les traditions ethniques et folkloriques de l’Inde, de la Chine, de l’Afrique ou du Mexique. Les images alors inventées apportent à ses textiles un raffinement extrême, tant dans le choix des motifs imprimés que dans les tissages et la sélection des matières. Ses défilés peuvent tout autant témoigner d’une émotion ressentie face à une toile, que devant le travail d’un artiste, une couleur inspirée par la nature ou le vol d’un papillon.

DRIES-VAN-NOTEN-Inspirations (c) Les Arts Décoratifs-Photo-Luc Boegly

DRIES-VAN-NOTEN_Inspirations (c) Les Arts Décoratifs_Photo_Luc Boegly

Dries Van Noten aime également brouiller les pistes et n’hésite pas à mélanger les codes du féminin et du masculin comme, par exemple, dans le choix des tissus connotés féminins, tels la dentelle ou les imprimés floraux pour habiller l’homme, et les coupes masculines dans les lignes femme.

DRIES-VAN-NOTEN_Inspirations (c) Les Arts Décoratifs_Photo_Luc Boegly

Autre point de reconnaissance de l’artiste, le raffinement qu’il porte à chacune de ses collections dans la mise en scène de ses défilés, dont certains figurent parmi les plus marquants de ces dernières décennies.

Pour cette exposition, il a réuni des éléments qui reflètent les sources d’inspiration de ses créations depuis le début des années 80, à l’image des « chambres de merveilles » de la Renaissance qui, rassemblaient des objets « mémorables », des souvenirs. Les pièces sont présentées dans une juxtaposition tout à fait étonnante qui semble imprévisible au premier regard, mais qui reste fidèle à son processus de travail. Ces choix sont en réalité le fruit d’un savant montage conçu par le créateur qui a procédé par associations d’idées en jouant et déjouant les affinités entre les pièces.

DRIES-VAN-NOTEN_Inspirations (c) Les Arts Décoratifs_Photo_Luc Boegly

DRIES-VAN-NOTEN_Inspirations (c) Les Arts Décoratifs_Photo_Luc Boegly

Son travail en étroite collaboration avec le musée des Arts Décoratif l’a conduit à s’inspirer de certains motifs textiles du XIXe reproduits pour les collections de prêt-à-porter masculine et féminine printemps/été 2014, qu’il a dévoilées à Paris, où il défile maintenant, en juin et septembre 2013.

Cette exposition est soutenue par Barneys New-York et Banaveri.

DRIES-VAN-NOTEN_Inspirations (c) Les Arts Décoratifs_Photo_Luc Boegly

Exposition Dries Van Noten du 1er Mars au 31 Août 2014 au Musée des Arts Décoratifs 107, rue de Rivoli Paris 1er

Ouvert du mardi au dimanche de 11hà 18h (nocturne le jeudi jusqu’à 21h)

Entrée : plein tarif : 11€/ tarif réduit : 8, 50€

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *