Exposition Nobuyoshi Araki et Daido Moriyama

By on 07/08/2017

Les vacances sont la période idéale pour découvrir de nouveaux univers. Pour ceux qui ont opté pour un séjour en Gironde et pour les adeptes de la culture japonaise, le château Malromé est la destination incontournable pour découvrir la dernière demeure du peintre Henri de Toulouse-Lautrec qui, réouvre ses portes après sa rénovation avec un nouvel espace dédié à l’art contemporain avec une première exposition consacrée à deux photographes asiatiques, aux univers opposés.

 

Réalisée avec le soutien de la Galerie parisienne Kamel Mennour, l’installation confronte les œuvres de Nobuyoshi Araki (1940) et Daido Moriyama (1938).

Exposition_Chateau_Malrome_©_Nobuyoshi_ArakiNobuyoshi Araki

Exposition_Chateau_Malrome_©_Daido_MoriyamaDaido Moriyama

Si Araki demeure fidèle à la technique de l’argentique en atelier tandis que Moriyama promène depuis des années son appareil photo numérique dans les grandes métropoles mondiales (Tokyo, New York ou Buenos Aires…) se définissant lui-même comme photographe de rue, leurs univers se différencient également par l’emploi du noir et blanc fortement contrasté pour Moriyama alors qu’Araki est un adepte des couleurs explosives.

Toutefois, les deux artistes s’échappent régulièrement du territoire qui semble être le leur, au point que les frontières entre les œuvres se brouillent parfois. Araki photographie quasi quotidiennement la ville depuis son balcon, et Moriyama saisit des jeunes femmes peu vêtues dans l’intimité de chambres d’hôtel. Ce dernier investit aussi par moment le champ de la couleur, tandis qu’Araki réalise quelques portraits en noir et blanc qu’il s’emploie à repeindre de vigoureuses trainées colorées. Un grand nombre de thèmes et motifs apparaissent communs aux deux œuvres : l’autoportrait, la ville, l’enfance, le spectacle, la danse, les femmes, les compositions florales et la mort. Leur récurrence esquisse une vision du monde partagé.

Nobuyoshi Araki et Daido Moriyama portent sur l’humanité un regard à la fois tendre et empreint d’obscurité. Ils saisissent le flux de la vie dans toutes ses dimensions, à la fois vitalistes et mortifères, pour établir un constat en forme de momento mori.

La fragile beauté des fleurs contient la promesse de leur inéluctable flétrissement. Toute existence humaine a sa part de joie, d’amour, d’innocence, mais aussi de solitude, de tristesse et de deuil.

Exposition_Chateau_Malrome_©_Nobuyoshi_Araki_Courtesy_the_artist_and_galerie_kamel_mennour_Paris_LondonNobuyoshi Araki

Exposition_Chateau_Malrome_©_Daido_Moriyama_Courtesy_the_artist_and_galerie_kamel_mennour_Paris_LondonDaido Moriyama

Cette exposition inaugurale s’attache ainsi à mettre au jour, d’intimes coïncidences, pour offrir aux visiteurs un point de vue double sur le monde d’aujourd’hui. En particulier le Japon contemporain.

Exposition Le Théâtre de la vie avec Nobuyoshi Araki / Daido Moriyama

Château Malromé 33490 Saint-André-du-Bois

Du 8 Juillet au 22 Octobre 2017.

Renseignements pratiques sur le : www.malrome.com

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.