Happy Birthday Fragonard, 90 ans de parfums

By on 26/04/2016

Pour ses 90 ans, la maison Fragonard présente simultanément à Grasse et à Paris l’exposition “1926-2016, 90 ans de parfum” jusqu’au  31 octobre 2016. Elle célèbre l’histoire d’une aventure familiale débutée peu après la Première Guerre mondiale lorsqu’Eugène Fuchs, ancien notaire d’origine lyonnaise, s’installe à Grasse et crée son entreprise en s’appuyant sur le concept inédit de la visite de ses ateliers et de la vente en direct de produits parfumés aux touristes de la Riviera.

En 1926, la Parfumerie Fragonard voit le jour. Le choix du nom du peintre grassois, Jean-Honoré Fragonard (1732-1806), fils d’un maître gantier parfumeur à la cour, est un hommage qu’Eugène Fuchs souhaite rendre à la ville de Grasse et au raffinement des arts du XVIIIe siècle. L’esprit de la maison est perpétué par les trois générations suivantes et, à leur initiative, naissent de nouvelles unités de production à Grasse et à Èze ainsi que plusieurs musées.

Fragonard, enfant de Grasse
Tableaux, dessins, gravures de gants parfumées, photos d’archives de l’usine historique, flacons et étiquettes anciennes composent cette partie dédiée aux origines de l’entreprise liées à l’histoire de Grasse, capitale mondiale de la parfumerie. Flacon emblème de la maison Fragonard, l’estagnon (du provençal « estagnoun » qui signifie étain) était initialement utilisé dans les laboratoires des parfumeurs. Durant la Seconde Guerre mondiale, face à la pénurie de verre, Fragonard se tourne vers d’autres types de flacons. Émilie Costa, imagine alors de dorer l’aluminium afin de féminiser ce contenant sobre et industriel.

Flacon à sels piriforme en or et pierre dure. France, circa 1840. © Fragonard Parfumeur

Flacon à sels piriforme en or et pierre dure. France, circa 1840. © Fragonard Parfumeur

Aujourd’hui, il incarne la marque de fabrique Fragonard. Outre son allure, il offre l’écrin parfait pour protéger les élixirs de la lumière. Fragrance emblématique de Fragonard, Belle de Nuit existe depuis 1946. Ici, ce sont affiches et gravures historiques, pyramide olfactive de la fragrance, esquisses du récipient et flacons ayant abrité ce grand succès qui sont exposés. Son nom est inspiré d’une fleur d’Amérique du Sud ayant la particularité de ne s’ouvrir qu’à la tombée de la nuit.

Affiche « Belle de Nuit », 1946 © Fragonard Parfumeur

Affiche « Belle de Nuit », 1946
© Fragonard Parfumeur

De Grasse à New-York
Avant que la Seconde Guerre mondiale n’éclate, Georges Fuchs, l’oncle de Jean-François Costa avait amorcé une relation commerciale avec Elizabeth Arden. Stoppé durant la guerre, cet échange reprend en 1947 et s’intensifie avec l’ouverture d’un bureau outre-Atlantique, le Continental Perfumers Inc. qui n’existe plus aujourd’hui. De cette aventure américaine, est né le premier parfum d’Elizabeth Arden Blue Grass qui connait alors un grand succès.

Coffret Belle de Nuit, 1946 © Fragonard Parfumeur

Coffret Belle de Nuit, 1946
© Fragonard Parfumeur

Jean-François Costa, collectionneur
Passionné d’histoire, collectionneur d’œuvres d’art et d’objets du XVIIIe siècle occidental -notamment de la peinture de Jean-Honoré Fragonard-, Jean-François Costa (père d’Anne, Agnès et Françoise, les actuelles dirigeantes) modernise la maison et donne un nouvel essor. Au travers de photographies d’archive, l’exposition célèbre sa passion pour l’art, à l’origine de l’ouverture des musées Fragonard de Grasse et de Paris où sont réunies les 2 500 pièces de parfumerie issues de sa collection personnelle.

Agnès et Françoise Costa, 2015 © Fragonard Parfumeur

Agnès et Françoise Costa, 2015
© Fragonard Parfumeur

La Provence en héritage
Berceau de l’entreprise, la Provence est depuis longtemps une source d’inspiration pour la maison Fragonard. Hélène Costa, passionnée par les coutumes et traditions de sa région, collectionne les costumes provençaux des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Elle réunit un ensemble unique de jupons piqués, capes, fichus brodés et bijoux rares exposés au sein du Musée Provençal du Costume et du Bijou à Grasse, inauguré en 1997. Ce sont ces trésors qui, aujourd’hui, servent de modèle aux lignes de parfumerie, de mode et d’accessoires.

Un parfumeur voyageur
Sous l’impulsion d’Agnès Costa, Fragonard est devenue une marque distillant un art de vivre et invitant à l’évasion. Les lignes de textile, de mode, de maison et de senteurs se renouvellent chaque année. Ayant hérité de la passion des tissus de sa mère, Agnès Costa sélectionne les meilleurs artisans indiens. Le style Fragonard fait la part belle aux imprimés floraux et végétaux et aux dessins stylisés, toujours colorés et graphiques. L’exposition dévoile les coulisses de ces créations notamment au travers de photographies d’artisans à l’ouvrage.

Carte postale de l'usine historique Fragonard depuis le cours Mongolfier à Grasse, vers 1950 © Fragonard Parfumeur

Carte postale de l’usine historique Fragonard depuis le cours Mongolfier à Grasse, vers 1950 © Fragonard Parfumeur

Jusqu’au 31 octobre 2016 au Musée Jean-Honoré Fragonard (2, rue Jean Ossola à Grasse) et au Musée du Parfum (3-5, square de l’Opéra Louis Jouvet à Paris). www.fragonard.com

About Corinne

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.