RDV « On The Docks » avec les parfums Jean Paul Gaultier

By on 22/10/2013

Il y a 15 ans, un baiser réunissait pour la première fois à l’écran « Classique » et « Le Male » de Jean Paul Gaultier, les amants terribles de la parfumerie. Au rythme des campagnes de publicité,  ils s’aiment, se désirent, se quittent et se retrouvent. Héros de cette saga, la belle et son marin ont joué tous les registres : double jeu, transgressions, passion et séparations. « On The Docks » (« Sur les Quais ») est le nouvel opus de la saga.

"On the docks", le couple se retrouve enfin

« On the docks » : le couple se retrouve, enfin

Signé par le réalisateur anglais Johnny Green, « Sur les Quais » capture l’appel des corps. « Classique », charnelle femme au corset, sirène contemporaine, attire Le marin « Le Male » dans ses filets. Cet Ulysse des temps modernes surmonte les obstacles pour retrouver l’objet de son désir. Avec son bateau, il fend le bitume et pénètre la ville en emportant tout sur son passage. Il court vers sa belle en corset qui l’attend à son balcon.

Les héros appartiennent à deux univers que tout semble opposer
Sur son cargo, il côtoie les dangers de la mer, partage douche, dortoir et lavabo quand elle évolue dans le raffinement et la sophistication de son appartement boudoir et dort dans des draps de soie. Transgression sociale ? Amours impossibles ? Homme objet ? Maîtresse Femme ? Chez Gaultier, le pied de nez aux codes établis est une tradition. Loin de Juliette attendant patiemment et passivement son Roméo « Classique », non contente d’attirer le marin jusqu’à elle, l’empoigne lorsqu’il se présente à son balcon.

"On the docks", elle s'habille

« On the docks », elle s’habille

« Sur les Quais » écrit une nouvelle page de féminité et masculinité décomplexée « à la Gaultier ». Plus que jamais, la fille est forte et libérée, quand le garçon assume sa part de sensibilité et de féminité. « Classique » est toujours plus fatale et « Le Male », un dur au cœur tendre. Ces deux-là sont faits l’un pour l’autre : deux corps qui se répondent, deux aimants qui s’attirent.

Deux flacons à l’image des héros
Dans un flacon corps aux courbes généreuses, sculpture de verre triomphante, la femme « Classique » est sensuelle à l’extrême, délibérément sexuelle dans ses provocations. Parfum de femme, fatale, « Classique » invente une diva en corset de satin, une tentatrice à la peau de soie.

Dans son flacon corps aux formes presque indécentes : pectoraux, fessiers et abdos d’acier, belle carrure, marinière et corps de rêve, « Le Male » est sexy. Il est le marin, celui qui attise les fantasmes les plus fous, suscitant un imaginaire sulfureux…

VOIR LA VIDEO

Deux fragrances charnelles
Les fragrances « Classique » et « Le Male » appellent aussi aux plaisirs de la chair : la fleur d’oranger chez « Classique », elle est charnelle et épicée de gingembre. Chez « Le Male », elle se marie à la menthe, tonique sexuel des harems. La vanille voluptueuse chez « Classique » s’incarne autour d’une rose réinterprétée. Sexy chez « Le Male », elle souligne la puissance d’une lavande fantasmée. Le bois d’ambre poudré chez « Classique », velouté chez « Le Male », il érotise le sillage.

."On the docks" : l'attente
« On the docks » : l’attente

"On the docks", le repos du marin

« On the docks », le repos du marin

« On the Docks », le dernier épisode d’une saga érotico-sensuelle
En 1993 naît « Classique », le premier parfum féminin de Jean Paul Gaultier signé Jacques Cavallier. Deux ans plus tard, c’est « Le Male », le premier parfum masculin de Jean Paul Gaultier signé Francis Kurkdjian.

Ce couple incarne le désir sous toutes ses formes. Au fils des années, leur relation évolue au travers des campagnes de pub : en 1997, « Le Baiser », en 2001, « Le Rendez-vous », en 2003, « Peaux contre peaux », en 2009, « L’Appartement ».

En 2013, « Sur les Quais » : le marin et la femme au corset sont irrépressiblement attirés l’un vers l’autre. Pour elle, il fend le bitume et court sur le pont de son cargo. Elle l’empoigne avec virilité, c’est une femme en pleine possession de sa sensualité et de sa sexualité.

www.jeanpaulgaultier.com/fr

About Corinne

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *