Iris Van Herpen à la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais

By on 13/06/2013

Affiche Exposition Iris Van Herpen Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais

Des marques de prêt-à-porter ou de haute couture, il en existe beaucoup mais des créateurs qui marqueront l’histoire de la mode il y en a peu et Iris Van Herpen du haut de ses 29 ans fait déjà partie de ceux-là.

La cité Internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais le confirme avec sa prochaine exposition consacrée à son œuvre en présentant une trentaine de pièces réalisées entre 2008 et 2012, afin de plonger le visiteur dans l’univers avant-gardiste de cette surdouée de la mode.

Iris Van Herpen

Iris-Van-Herpen par Lourex

Néerlandaise, elle s’impose avec force dans le monde de la haute couture avec des robes sculpturales et innovantes comme l’ont été Hussein Chalayan, Rei Kawakubo ou même Paco Rabanne à son époque.

Micro 2012 Iris van Herpen January 2012 Photo BART OOMES No 6 Studios

Micro 2012 Iris van Herpen January 2012

Après une formation à l’ArtEZ Institute of the Arts d’Arnhem au Pays-bas et un passage chez Alexander McQueen, elle installe sa démarche très personnelle de créatrice, mariant savoir-faire traditionnels et recherches technologiques novatrices. Invitée par la Chambre Syndicale de la Haute Couture à défiler lors de la semaine de la couture depuis 2011, Iris Van Herpen n’a pas cédé à la facilité d’une ligne commerciale. Bien au contraire, elle continue à imposer sa vision sculpturale, enrichie de jeux de miroitements, de volumes à effets prononcés pour une mode subtile, poétique et déroutante à mi-chemin entre haute couture et art contemporain. Les formes et matières radicalement novatrices présentent un traitement décoratif complexe issu de techniques variées dont l’entrecroisement, le laçage, le tuyautage sont les bases. Certaines parties des vêtements, épaules et hanches, sont généralement augmentées d’extensions volumineuses. Quelques matières sont utilisées de façon récurrente comme le cuir sous diverses formes et traitements, les feuilles d’acrylique diversement manipulées, les chaînes métalliques, les lanières de plastique. La palette de couleur est volontairement réduite, agrémentée d’effets métalliques et irisés.

Parcours de l’exposition :

Skeleton dress, 2011 Iris van Herpen (with Isaïe Bloch) Haute Couture 2011 - 3D print in polyamide Photo Ingrid Baars © Iris van Herpen

Skeleton dress, 2011 Iris van Herpen (with Isaïe Bloch) Haute Couture 2011 – 3D print in polyamide

C’est donc au travers d’une trentaine de robes associées à des photographies de mode que la Cité de le Dentelle et de la Mode propose au public de mieux comprendre l’univers de la créatrice. La galerie d’exposition du musée, formée d’un grand plateau minimaliste de plus de sept mètres de haut et soixante mètres de long, sert d’écrin majestueux aux créations de l’artiste car, il faut bien le reconnaitre ici, c’est du grand art ! La salle aux murs clairs et au sol en béton quartz est plongée dans la pénombre, l’éclairage orienté de façon à ce que seules les œuvres s’imposent au regard du spectateur.

Les créations regroupées par collection et par période, prennent place sur de grands socles révélant leur tridimensionnalité. Les tenues dialoguent avec des photographies accrochées en vis-à-vis. Le visiteur peut également s’imaginer les robes en mouvement par la projection des défilés dans l’auditorium.

Capriole 2011 Iris van Herpen July 2011Photo BART OOMES No 6 Studios

Capriole 2011 Iris van Herpen July 2011

Exposition gratuite,  IRIS VAN HERPEN : du 15 Juin au 31 Décembre 2013 à la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais, 135 quai du Commerce, 62100 Calais

Ouvert tous les jours sauf le mardi

-de 10h à 18h du 01/O4 au 31/10,

-de 10h à 17h du 01/11 au 31/03

-Fermeture annuelle du 1er au 15 Janvier et 25 décembre.

Pour les fans d’Iris Van Herpen, une nouvelle étape est en  marche depuis Mars 2013, avec le lancement de sa première collection de prêt-porter intitulé : Phy-tha-go-rash, inspiré de l’arbre de Pythagore.

Phy-tha-go-rash par Iris Van Herpen et l'artiste canadienne Grimes

Pour sa première collection, Iris van Herpen a choisi pour égérie l’artiste et musicienne canadienne Grimes

Figure géométrique créée en suivant une logique mathématique, l’arbre de Pythagore se déploie telle une arborescence pour prendre la forme d’un tronc aux multiples branches, et c’est justement cette capacité d’une structure mathématique à engendrer une figure organique qui intéresse ici Iris Van herpen. En alchimiste moderne, elle façonne ses vêtements, tels des éléments « vivants » à l’aide des technologies les plus innovantes. Son travail est l’incarnation de la complémentarité de la science et de la nature pour une vraie garde-robe atypique, mais adaptée à la vie de tous les jours.

Phy-tha-go-rash par Iris Van Herpen

Phy-tha-go-rash par Iris Van Herpen

Phy-tha-go-rash par Iris Van Herpen

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.