La jeune génération à l’honneur lors de la Paris Fashion Week SS17

By on 06/11/2016

Si les marques confirmées sont mises à l’honneur lors des défilés de la fashion week parisienne, la Fédération Française de la Couture du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode, en partenariat avec le DEFI, a mis comme chaque saison la jeune création française en exergue lors du salon Designers Apartment, tout comme Mercedes Benz avec son concours Etoile destiné à récompenser la jeune génération française et internationale.

Devant le succès des années précédentes, designers Apartment est passé cette saison de 11 à 15 marques, parmi lesquelles on retrouve déjà quelques habituées comme :

A.Guery et sa collection n°4 dont l’indigo, fil rouge de sa création, reste le let-motive de base. Suite à une rencontre avec Living Blue, un atelier soutenu par Care, la créatrice a fait fabriquer ses tissus au Bangladesh avant de créer ses pièces en France.

A.GUERY_PaP_SS17_©_Stéphane_Ruchaud

AVOC que l’on ne présente plus et qui défile désormais au calendrier de la Paris Fashion Week masculine avec ses créations pour homme et femme.

AVOC_PaP_Homme_et_Femme_SS17

Carolina Ritzler, la spécialiste de la combi-pantalon, qu’elle décline pour chaque moment de la journée, persiste dans ce mono produit tout en le déclinant en ensemble trompe l’œil ou en lui associant des manteaux, des vestes pour une élégance toujours hyper sexy.

Carolina_Ritzler_PaP_SS_17_©_ellen_Usden

Coralie Marabelle, qui avait présenté sa première collection il y a six mois et déjà invitée à participer au catalogue la Redoute dans les pages nouveaux créateurs, récidive cette saison avec une ligne beaucoup plus jeune et contemporaine.

Coralie_marabelle_PAP_SS_17_©_Chloe_le_Drezen

Kenta Matsushige, gagnant du Grand Prix du Festival de Hyères 2014, reste fidèle à sa ligne de conduite avec une mode minimaliste qui ne rime pas avec simplicité. Les détails de coupe font toute la différence et apportent un véritable caractère à chaque pièce.

Kenta_Matsushige_PaP_SS17

Quetsche par Yang Li dont la spécialité et la marque de fabrique est le travail du tissu par des juxtapositions et des superpositions de couches afin de sublimer encore plus la matière.

Quetsch_PaP_SS17

Slash Brand de Monika Jadach , petite nouvelle de la saison passée et qui a réussi le pari en moins de 6 mois de développer un réseau de plusieurs boutiques multimarques en France et à l’étranger avec ses propositions architecturées et dont la principale qualité est de pouvoir se mixer les unes aux autres et de s’adapter très facilement à d’autres tenues tout en gardant une réelle personnalité.

Slash_Brand_PaP_SS_17

Victoria/Tomas et leurs propositions toujours aussi créatives, commerciales et surtout possédant une réelle personnalité, notion devenue indispensable pour se créer une place dans la jeune création.

Victoria_Tomas_PaP_SS_17

Parmi les nouveaux venus, on découvre :

Frater créée et développée par Hugo Fontaine. Entièrement autodidacte, le jeune styliste a commencé à exercer ses talents en distribuant ses premières créations dans la boutique de sa mère. Devant le succès, il développer son label en puisant son inspiration dans le design et l’étude du corps en l’associant à un travail précis de la découpe ainsi qu’à l’utilisation de matières uniques. Il s’adresse à des femmes modernes de tous âges qui aiment se distinguer par leurs vêtements.

 

Mazarine Paris est née de la rencontre d’Hélène Timsit, diplômée de la Central Saint Martins, School et de Quentin Poisson, diplômé de l’université McGill. C’est dans un savant mélange entre le flou et le tailleur que les lignes jouent entre l’esprit couture traditionnelle et la modernité.

Mazarine Paris est déjà lauréate du Grand Prix de la Création de la Ville de Paris 2015 grâce à son concept novateur permettant aux clientes de composer leurs collections à partir des modèles de la saison en sélectionnant les variations de chaque pièce pour réaliser un vêtement sur-mesure made in France.

 

MiniMe Paris est par excellence la trublion de service de ce salon !. Un univers ludique qui caractérise au premier coup d’œil les créations de Marie Marquet, créatrice d’accessoires et de vêtements depuis l’âge de 8 ans sur ses poupées. A jamais bloquée dans l’enfance, l’imaginaire de Walt Disney et le pop surréaliste sont la source d’inspiration de sa mode.

Formée à l’École de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, Marie Marquet a appris les métiers de l’artisanat et de la couture au sein des maisons Hermès, Balmain et ChaneL En 2014, elle remporte un concours photo lui permettant de réaliser une séance photo de ses créations qui la guidera à imaginer un livre pêle-mêle d’histoires inspirées des fables de Jean de la Fontaine et d’images de son héroïne, Alice au pays de MiniMe. La même année, elle présente sa collection d’accessoires entièrement réalisés à la main à Paris qui enregistre immédiatement des commandes des grands magasins français et internationaux.

De ce succès naît l’atelier parisien « la Maison de MiniMe » et la première ligne de prêt-à-porter qui aujourd’hui est distribuée dans une quarantaine de points de vente à travers le monde.

Une mode idéale pour celles qui ont oublié de grandir !

MiniMe_Paris_PaP_SS_17

Neith Nyer, déjà présent à Paris au calendrier off de la Fashion Week, a présenté ici pour la première fois. Brésilien d’origine, Francisco Terra commence sa carrière chez Gyvenchy et Carven avant de se consacrer à sa propre griffe depuis 2013. Adepte des mélanges et des basiques de garde-robe qu’il aime retravailler, sa collection été reste fidèle à son ADN dans laquelle les mélanges les plus improbables se rencontrent pour une nouvelle façon de porter ses vêtements. Les motifs brodés, spécialement développés par l’artiste de manga Hizgi, racontent l’histoire de deux personnages lascifs et libertins.

Nieth_Nyer_PaP_SS_17

Quoï Alexander est un créateur de mode pluridisciplinaire. Originaire de Californie, il étudie des Beaux-Arts à l’Académie des Arts d’Idyllwild avant de se consacrer à la mode à la Central Saint Martins de Londres. Sa collection de fin d’étude est un immense succès qui lui permet d’être sélectionné dans le Vogue UK, Dazed and Confused et I-D Magazine comme l’une des 5 meilleurs des écoles londoniennes.

Luc Besson lui propose de réaliser des modèles pour son dernier film et il habille déjà de nombreuses personnalités du show business. Malgré sa jeune carrière il a déjà eu l’opportunité d’exposer au musée Victoria & Albert de Londres, au concept stores Front de mode à Paris et UFO en Californie.

Son travail artisanal et créatif a déjà été remarqué par Francesca Burns, éditrice en chef du Vogue UK.

Quoi_Alexander_PaP_SS_17

Side Project est une marque lifestyle collaborative mettant en avant l’art et l’artisanat. Ce concept repose sur une ligne de prêt-à-porter féminin intemporelle entièrement conçue et réalisée en France. On y retrouve également des bijoux et des objets de design qui viennent compléter l’offre.

Side_project_PaP_SS-17

Wilfried Lantoine a suivi une formation à l’école nationale des arts visuels de la Cambre à Bruxelle avant d’intégrer les marques Balenciaga, Matthew Williamson, Nina Ricci et Alexander McQueen pour compléter sa formation. Parallèlement, il commence à concevoir des pièces artisanales et uniques pour des commandes privées. Devant le nombre de demandes, il créé sa propre griffe éponyme en 2014 à destination des hommes et des femmes.

Finaliste du Grand Prix de la Création de la Ville de Paris en 2015, sa marque est aujourd’hui présente à l’internationale dans de nombreux points de vente ultra sélectifs.

 

Pour la première édition « Les Étoiles Mercedes Benz » visant à récompenser la jeune création française et internationale ont eu lieu en clôture de la Fashion week sous la présidence d’ Alexis Mabille qui a été choisi comme président du Jury. Sur les 30 designers pré- sélectionnées, 9 ont été retenus pour présenter leurs créations lors d’une grande soirée. On y a retrouvé celles de Charlie Le Mindu, Coppelia Pique, Jour/Né, Liseflore Frowijn, Quentin Veron ainsi que celles de Céline Méteil, Guillaume Michel pour Iris Cantabri et Carolina Ritzler faisant partie du réseau Designers Apartment, représentant la création française.

Au travers de ce concours, la célèbre marque à l’étoile, partenaire depuis plus de 20 ans des fashion weeks à travers le monde, a souhaité donner libre cours à l’imagination des participants afin de réaliser 3 silhouettes sublimant le luxe automobile. C’est le jeune David Ferreira qui remporte la dotation de 15 000€ et un accompagnement sur le long terme par Mercedes Benz.

David_Feirrera

D’origine portugaise, il lance sa marque à seulement 25 ans. En 2015, il reçoit les distinctions du jury pour son diplôme BA Fashion Design de l’Université de Westminster. Sa marque de fabrique : mixer l’artisanat aux techniques innovantes. Suivi de près par les stylistes influents un de ses masques a déjà été porté par Björk dans un de ses clips.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *