La Mode s’expose à Calais

By on 10/01/2013

Exposition Plein les Yeux à la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais du 14 Janvier au 28 Avril 2013

Une fois de plus, la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode de Calais met en avant  son dynamisme par sa volonté de faire découvrir et expliquer l’histoire de la mode au grand public et aux amoureux des métiers d’art.

Cette année, sous le titre « Plein les Yeux », l’exposition montre qu’au fil des époques la mode a mis le corps en scène au-delà de ses limites naturelles. C’est au travers de costumes, photos, extraits de films, croquis, peintures et pièces de haute couture que le parcours scénographique illustre le rapport spectaculaire qu’entretient la mode avec le corps.

La conservatrice, Anne-Claire Laronde, a souhait é faire un parallèle entre le fait de contraindre le corps dans des armures volumineuses ou dans des corsets, et l’existence de silhouettes magnifiées et métamorphosées par l’intermédiaire d’une imagination sans limite des créateurs, la splendeur des étoffes et les performances technologiques sans cesse en expansion. Ce travail sur la modification corporelle au travers des vêtements, imposait de remonter dans le temps avec des silhouettes emblématiques du XVIe siècle à ce jour avec des créations signées des plus grands noms. Il était évidement impossible de passer à côté de robes spécialement créées pour des réalisations cinématographiques, telles que « Autant en emporte le vent » ou « la Reine Margot », le 7ème art étant une mine d’or pour la création de costumes spectaculaires.

La scénographie se développe autour de cinq actes qui illustrent ce rapport théâtral du corps avec la mode.

Acte 1 : Fraise Party

Affiche pour la Kermesse Héroïque de Jacques Feyder, 1935 © Photo La Cinémathèque française, ParisCet accessoire en dentelles blanches,  synonyme de raffinement et de positionnement social,  a connu son apogée en Europe à la fin du XVIe siècle. Il oblige ceux qui l’arborent à avoir une allure altière attirant le regard de tous. La finesse du linge et des dentelles atteste la fortune de son propriétaire. Revers de la médaille : la gêne occasionnée par la fraise entraîne inévitablement un port de tête raide et droit, révélateur des postures des élites sociales de l’époque. Les moqueurs et les moralistes ont rapidement l’on considéré comme un atout de vanité.

 

Acte 2 : Habit de Lumière :Ollivier Henry, « Flamande », robe d’inspiration flamande XVIIe , 2006 © Photo Ollivier Henry

Cette partie illustre le luxe et la magnificence des ornements portés par les élites de la Renaissance. Non seulement volumineux, ces costumes sont de véritables odes au travail des artisans textiles de luxe, des joailliers et des brodeurs pour lesquels rien n’était trop beau pour satisfaire la demande sans limite des princes, qui souhaitaient par-dessus tout être éclatants.

La recherche d’éblouissement l’emporte sur les gênes occasionnées au corps par le poids et les volumes impressionnants.

Acte 3 : Corps en Cage :

Thierry Mugler, costume pour le rôle de Lady Macbeth, dans La Tragédie de Macbeth de William Shakespeare, Festival d’Avignon, 1985 © Coll. CNCS / Comédie- Française ; photo CNCS / Pascal FrançoisAvec l’évolution de la mode, la notion de carcan a aujourd’hui disparu. Il ne faut cependant pas oublier qu’à  une certaine époque s’habiller  revenait  a endosser une carapace. La recherche d’un corps volumineux  par les  élites depuis la renaissance répondait à leur volonté d’occuper physiquement l’espace dans lequel ils étaient en  représentation. Les femmes  ont subi les formes les plus extrêmes du XVI jusqu’au début du XXe siècle avec l’obligation de porter le corset, qui permet le contraste des volumes par une taille fine.  On découvre ici que l’homme a lui aussi eu cette obsession de la taille fine, sanglé dans ses pourpoints à la Renaissance qu’il troquera aux XVIIe et XVIIIè siècles par un justaucorps dont le nom illustre bien sa fonction. Le but était de rigidifier le buste pour  donner une belle allure.

Acte 4 : « La Costumerie », une InvitationRépliques de costumes historiques, lycée La Source, Nogent-sur-Marne

Moment interactif au cœur de l’exposition où le visiteur est invité à essayer des répliques de costumes et d’accessoires du XVIe au XIXe siècle afin d’appréhender  concrètement quelques aspects des modes élitistes : un habillage long et nécessitant de l’aide, la contrainte sur le corps dans ses mouvements et ses déplacements (matières rigides, costumes lourds et volumineux, corps transformé par les dessous).

Ces costumes sont réalisés avec le concours du lycée des Métiers des Arts, du spectacle et de la création textile « La Source » de Nogent-sur-Marne, section Spectacle « DMA Costumier Réalisateur », 3DTMS Habillage » et « Chapellerie Mode et Spectacle ».

Acte 5 : Défilé de Mode :

Haute Couture Givenchy par Riccardo Tisci, Collection Printemps-Eté 2008 - Photographe : Giovanni Giannoni, Mannequin : Barbora @ ELITE - Veste organza de soie rouge «ruché» - Robe cocktail organza de soie rouge_Collection Chanel Haute Couture Automne-Hiver 1991 © Chanel_Guy Laroche, ensemble composé d’une robe et d’une jupe à armature en dentelle, collection automne-hiver 1994-1995 © CIDM / photo Florian Kleinefenn-Givenchy par Riccardo Tisci  Haute Couture, printemps-été 2008.

-Chanel par Karl Lagerfeld  Haute Couture, automne-hiver 1991.

– Guy Laroche par Michel Klein Haute Couture, automne -hiver 1994-1995.

Impossible de conclure cette exposition  sans les créations contemporaines inspirées du passé. Le visiteur  y découvre les créations de Chanel, Christian Dior, Givenchy, Thierry Mugler, On Aura Tout Vu par Yassen Samouilov et Livia Stoianova, Christian Lacroix, Hubert Barrère, Jean-Paul Gaultier, des silhouettes qui en mettent « Plein les Yeux » !

On Aura Tout Vu haute couture collection Flying Dreams PE 2011- Fishing for Compliments AH 2010-2011

– On Aura Tout Vu by Yassen Samouilov et Livia Stoianova Haute Couture « Fishing for Compliments », automne-hiver 2010-2011.

– On Aura Tout Vu by Yassen Samouilov et Livia Stoianova Haute Couture « Flying Dreams », printemps-été 2011.

L’exposition sera enrichie d’une programmation variée tout au long de ces 3 mois, retrouvez le planning sur www.cite-dentelle.fr

Cité internationale de la dentelle et de la mode de Calais : 135, quai du commerce- 62100 Calais.

Exposition « Plein les Yeux » du 16 Janvier au 28 Avril 2013, ouverte tous les jours sauf le Mardi de 10h à 17h (18h à partir du 1er Avril 2013).

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *