La semaine de la haute couture version calendrier « off »

By on 18/07/2013

Pour faire partie du cercle très fermé des maisons qui possèdent le label haute couture, des critères sont imposés par la Chambre Syndicale de la haute couture. Ceux qui ne peuvent remplir toutes les conditions et dont le travail se rapproche de cet art ont cependant la possibilité de présenter, durant la semaine des défilés, leur collection sans pour autant pouvoir apposer le précieux label sous leur griffe.

Pour fashion-spider, il est important de souligner le travail de ces marques, souvent étrangères, ou de ces jeunes designers pour qui la création est une véritable passion, voire souvent une réalité économique, comme les maisons libanaises qui possèdent déjà une très belle clientèle internationale. De plus, il est à noter que de réels talents, aujourd’hui reconnus, ont commencé dans le calendrier off comme par exemple Julien Fournier, Zuhair Murad ou même le grand Elie Saab.

Le Liban est une véritable pépinière de couturiers et on peut en dénombrer de plus en plus chaque année. Parmi les habitués, qui ont d’ailleurs déjà leur showroom à Paris, Georges Hobeika continue son travail sur la féminité tout en douceur dans une chromatique en dégradé du rouge flamboyant à l’écru en passant par le pêche et le rose. Les broderies de cristal se font discrètes et la ré-introduction de la fraise apporte une allure souveraine.

Georges Hobeika couture FW 2013-14 Georges Chakra, quant à lui, s’est assagi depuis sa dernière collection fluo, en proposant pour l’hiver une réelle garde-robe allant des robes de jour au grand soir, où l’or et l’argent ne feront pas passer inaperçues celles qui aiment être remarquées.

Georges Chakra couture FW 2013-14 Tony Yaacoub, qui avait présenté pour la première fois en rendez-vous privés il y a six mois, a décidé cette saison de passer au stade supérieur en organisant un grand défilé. Toujours aussi riche sa collection se joue un peu plus discrète. Adieu les imprimés « too much » et les jupes trop courtes, le sexy est toujours à l’honneur avec des transparences plus maîtrisées et les broderies sont au rendez-vous.

Tony Yaacoub couture FW 2013-14 Petit nouveau venu de Berouth, Bilal Barrage pour la marque Monégasque Legends a défilé pour la première fois à Paris au Cercle de l’Union Interalliée. Le jeune couturier a proposé une collection où le noir en est le fil conducteur et où les transparences jouent les invités d’honneur. Entre mode libanaise et inspiration russe, la femme Legends vit en cocktail et grande soirée.

Legends by Bilal Barrage couture FW 2013-14

La Russie n’est pas en reste et s’impose de plus en plus sur les podiums Parisiens. Yanina continue sa recherche sur le style « jolie Madame » dans un esprit parisienne chic.

Yanina couture FW 2013-14 Ulyana Sereenko concentre son travail sur ses origines et en particulier vers l’architecture orthodoxe et les vêtements des prêtres comme source d’inspiration. Un résultat très raffiné, des coupes qui mettent la femme en valeur. On sent l’inspiration sans pour autant en être étouffé et les clins d’œil à la Russie ajoutent un charme supplémentaire à cette très jolie collection.

Ulyana Sergeenko couture FW2013-14La Turquie s’enrichit d’une nouvelle consœur installée à Paris dans ses salons du Faubourg Saint Honoré, Arzu Kaprol. Après s’être fait connaître, depuis plusieurs saisons, au travers de son prêt-à-porter, elle a profité de la venue de la presse internationale pour présenter sa ligne Atelier. Nommée « Butterfly effect », elle a voulu au travers du coléoptère exprimer le phénomène chaos, qui pose la question : « Un simple battement d’ailes de papillon peut-il déclencher une tornade à l’autre bout du monde ? »

Arzu Kaprol Atelier FW 2013-14Quant à Serkan Cura, l’amoureux des plumes, son travail fait toujours parti des meilleures collections off. Il enrichit l’hiver de pièces de fourrures et de cuir sans délaisser les plumes avec de réelles tenues portables qui, espérons-le, le feront remarquer pour accéder au calendrier in !

Serkan Cura Couture FW 2013-14Le Syrien Rami Al Ali aime le soir et le prouve une fois encore avec des robes tapis rouge au tomber parfait. Une couture dans les règles de l’art, mais qui mériterait quelques tenues un peu moins soir à l’image de ses deux ensembles pantalon et de ses robes de cocktail.

Rami Al Ali couture FW 2013-14Ana Quasoar, la reine de l’intemporel, a décidé de surprendre avec sa collection Kaléidoscope, qui exprime la diversité des femmes au travers d’un mini film, où trois jeunes femmes se jouent des bonnes manières et des conventions pour prouver que le vêtement peut transformer nos rêves en réalité.

Ana Quasoar couture FW 2013-14 Ylan Anoufa, malgré un nom à consonance Lointaine, est un jeune créateur Parisien. Né le 2 Juillet 1980, il dessine sa première collection à l’âge de 14 ans sous l’œil expert de son grand-père Bourak Anoufa, tailleur qui créa la maison de couture Anoufa en 1932. Touche à tout, Ylan est un artiste au sens large, inventeur, créateur de mode, peintre et sculpteur. Il ne compte plus ses collaborations avec des grands noms de la mode ( le groupe GTFM à New York, Kappa, Heatherette, Drunkey, Seven Seven, le groupe Sixty, Muscarii, Ziami, FashionTV) et depuis 2009,il se consacre entièrement à sa maison, année durant laquelle il en hérite.

Maison Anoufa Couture FW 2013-14Schiaparelli, marque emblématique de la haute couture française, a refait son apparition, non pas sur les podiums parisiens, mais sur rendez-vous dans ses salons. Partie sur un concept novateur où, chaque saison, la maison nommera un nouveau directeur artistique pour perdurer le travail d’Elsa Schiaparelli, créatrice de génie et d’un style très personnel. C’est Monsieur Christian Lacroix qui a donné en premier sa vision de la marque. Résultat : une collection 100% Lacroix avec tous les codes, mais hélas où sont ceux de la principale intéressée ?

Jeremy Bueno, originaire de corse, étudie le stylisme et le modélisme au London College of Fashion et découvre l’univers de la mode chez Thierry Mugler. Sensible aux codes du métier, il s’intègre parfaitement dans l’esprit haute couture avec l’utilisation de tissus exclusifs, de matières innovantes et de broderies en or 24 carats, pour une mode théâtrale qui mériterait d’être épurée.

Jeremy Bueno couture FW 2103-14 En ce qui concerne l’Amérique du Sud, le vénézuélien Oscar Carvallo aime les femmes bijoux et les recouvre d’or. Pour qu’elles ne passent pas inaperçues, il leur propose des tenues riches pour cocktails et soirées.

Oscar Carvallo couture FW 2013-14 La Belgique a été représentée par Edouard Vermeulen, qui est venu fêter à Paris ses 30 ans de création avec son label Natan. Une signature reconnaissable entre toutes avec des lignes strictes et épurées. Son seul but est d’embellir la femme en l’habillant en toutes circonstances sans la transformer en « sapin de Noël ». Exit les broderies et les effets « too much » et bienvenue aux belles coupes pour sublimer les courbes et cacher ce qu’il ne faut pas montrer !

Natan couture FW 2013-14L’Asie, pays au savoir-faire ancestral en matière de tissus et de broderies, n’est pas en reste pour présenter ses créations. Pour Defined Moment, marque conceptuelle où le vêtement devient œuvre d’art, La créatrice vietnamienne Tran Thi Thanh Nga met l’origami et les volumes à l’honneur.

 Defined Moment couture FW 2013-14 A 55 ans, le japonais Yoshiki Hishinuma, après avoir fait ses classes chez Issey Miyake, a créé sa marque et travaillé sur de nombreux projets artistiques, a décidé de se lancer en couture en 2012. Il est venu avec une collection ludique où l’origami et les dessins sont très présents. Le couturier a imaginé une déesse cosmic aux tenues représentant de lointaines planètes. Une collection très ludique qui n’est pas sans rappeler celles Tsumori Chisato ou l’espagnole Agatha Ruiz de la Prada. Artiste complet, Yoshiki Hishinuma , crée d’abords ses imprimés comme un tableau, qui sont reproduits sur de précieuses matières en soie. Les robes prennent ainsi vie dans la plus pure tradition d’un savoir-faire ancestral. Les broderies sont exécutées par Yoshi Takei, ancien élève de la maison Lesage.

Yoshiki Hishinuma couture FW 2013-14Né à Jakarta en Indonésie, Didit Hadiprasetyo, diplômé de la Parson School de Paris, n’en est pas à son premier défilé et la maîtrise de son travail a touché cette saison la perfection. Des lignes pures pour des propositions modernes avec l’utilisation de belles matières qu’il mélange soigneusement et où le superflu n’a pas sa place. Peu de broderies, quand elles sont là c’est pour sublimer et non ajouter pour faire couture ! Didit une marque qui, à coup sûr, risque très vite de changer de calendrier…..

Didith Couture FW 2013-14Laurence Xu, venu de Chine, a clôturé cette semaine avec un grand défilé démontrant toutes les techniques artisanales des petites mains. De belles pièces ont été présentées. Cependant trop d’informations ont voulu être mises en avant et une mode plus concentrée sur le patrimoine chinois aurait été bienvenue pour donner une véritable identité à la maison.

Laurence Xu couture FW 2013-14Frédéric Blanc

About Fred

2 Comments

  1. Silver Price

    24/07/2013 at 21:59

    Defined Moment is the brainchild of Tran Thi Thanh Nga. Born and raised in Vietnam, she studied fashion in Paris where she now lives and works. The Vietnamese Fashion Designer presented her Collection and here are The Official Photographs by Charles Davis of the First annual International Fashion Week held in Birmingham. Once a year, Spring Birmingham will become an international location for fashion and lifestyle professionals. During the Birmingham Fashion Week, fashion enthusiasts, buyers, trade experts and the media interact at shows and attend BHMFW ‘The Exhibition’ and off-schedule events.As one of the world’s most iconic cities, Birmingham is the perfect place to host a Fashion Week of the very highest caliber. Inspired by fashion weeks in cities like Los Angeles, Rio, SanAntonio, NewYork and London. BHMFW is designed as a platform to showcase international and local talent, promoting the creative culture, supporting the local community and bringing international influences and designers to Birmingham.A selection of high profile fashion shows showcasing emerging British & international designers, luxurious haute couture, and iconic masterpieces from the world’s leading fashion houses. We believe it is time for the second biggest city of Britain to achieve renown within the global fashion industry and international fashion.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *