Les défilés OFF de la semaine de la Haute Couture Parisienne

By on 27/07/2014

De saison en saison, le calendrier des défilés officiels organisé par la Fédération de la Haute Couture est doublé voir triplé par des présentations de créateurs, qui souhaitent profiter de cet événement pour se faire remarquer par la presse et les clientes.

Impossible de parler de tout le monde, Fashion-spider vous en fait une sélection.

Comme à l’accoutumée, les couturiers Libanais se sont faits remarquer sur les podiums parisiens avec une mode toujours chic et élégante où le soir est majoritairement leur leitmotiv.

 Georges Hobeika souhaité une mode pure aux broderies délicates. L’extrême raffinement des ensembles et des robes donnent des silhouettes élégantes où le couturier prend même le risque de n’utiliser aucune broderie prouvant que la couture est plus une affaire de coupe que de rajouts inutiles. On notera également la présentation d’une collection enfant pour petites princesses en herbe.

Georges Hobeika-Couture AH 2014-15

Georges Chakra sculpte le corps de ses clientes par des jeux de coupes pour mettre leurs atouts en valeur. Taille serrée, jeux de transparence et fentes haut sur la cuisse jouent le jeu du sexy chic.

Georges Chakra-Couture-A H 2014-15

 

Chez Tony Ward, on retiendra son travail sur la transparence donnant un côté beaucoup plus moderne à la mode libanaise, trop souvent engluée dans des présentations de robes du soir brodées dans plusieurs coloris frisant le ras le bol.

Tony Ward- Couture- AH 2014-15

 

Bilal Barrage, pour la maison Monégasque Légends, s’est assagi depuis la saison dernière. Seulement deux coloris, le rouge et le bleu, sont proposés pour une mode se voulant atypique et différente. Inspiré par une des premières top modèles des années 50, Dorothy Dovima Divina, pour son allure altière et élégante, le jeune couturier désire remettre, par ses créations structurées et over brodées, l’élégance au cœur du vestiaire féminin.

Legends par Bilal Barrage-Couture AH 2014-15

 

La Syrie est représentée depuis 3 ans par Rami Al Ali avec des créations hyper féminines aux tonalités douces et délicates. Un joli travail de couture sans show off pour des femmes qui veulent être belles sans un luxe tapageur.

Rami Al Ali-Couture AH 2014-15

 

L’Asie s’impose de plus en plus avec les années avec des créateurs venus de différentes parties de ce continent.

L’indonésien Didit Hediprasetyo affirme son style  pour des jeunes femmes modernes n’aimant pas s’encombrer d’ensembles ou de robes «overdress», préférant une mode facile à porter et dont la coupe, les matières et les broderies discrètes de la Maison Lesage font toute la différence.

DIDIT HEDIPRASETYO-Couture A H 2014-15

 

Defined Moment, venue du Vietnam, a présenté sa vision toute particulière de la mode. La jeune Tran Thi Thanh Hga utilise la couture comme un réel laboratoire. A mi-chemin entre œuvre d’art et création vestimentaire, c’est au travail du métal qu’elle s’attaque pour l’hiver prochain avec des créations atypiques pas forcément faciles à porter mais dont l’effet 3D est particulièrement intéressant.

Defined Moment-Couture AH 2014-15

 

Première présentation parisienne réussie pour la créatrice chinoise Lan Yu. Encore méconnue en Europe, elle est cependant classée dans le top 10 des créateurs de mode chinois par la China Designers Association. Passionnée par les savoir-faire ancestraux des artisans chinois, elle s’engage pour la préservation et la transmission de ce précieux patrimoine culturel.

Inspirée par l’univers aquatique, sa collection entièrement blanche semble suspendue autour du corps des mannequins. Plus que des vêtements, c’est toute la philosophie chinoise que ses créations veulent exprimer où la dualité entre le dur et le souple, le bien et le mal se confrontent.

Lan Yu-Couture AH 2014-15 -@DUFOUR

 

Pour la Russie, Yulia Yanina propose à ses clientes une mode très sage, loin du bling bling. Le noir et le blanc sont à l’honneur pour des robes très sages pour la majeure partie de la collection, sans oublier sa  spécialité, l’utilisation de la transparence pour ses robes du soir nettement moins sages.

Yulia Yanina-Couture AH 2014-15

 

Venue du Kazakhstan pour présenter sa collection, Svetlana Kushnerova semble bien décidée à prendre une nouvelle clientèle parisienne dans ses filets. D’apparence simple par l’utilisation du tweed, du cuir et du macramé, ses tenues fourmillent de détails de broderies que seul l’œil averti des clientes couture saura déceler au premier regard.

Svetlana Kushnerova-Couture AH 2014-15

 

La France pays de la couture, est bien évidemment largement représentée durant cette semaine.

Ana Quasoar, pour ses 7 ans de Maison au 7 rue de la Banque, a investie la Galerie Vivienne pour un grand défilé avec ses jolies « Madames », parées de robes de satin de soie et de dentelle colorés, ouvrant le bal avant de laisser place à la spécialité Maison les robes de mariées allant de la mini à la robe de princesse.

Ana Quasoar-Couture AH 2014-15

 

Autre spécialiste de la robe de mariée souhaitant présenter l’ensemble de son talent, Delphine Manivet, qui prouve ici qu’une spécialiste de la robe blanche est tout à fait à même de réaliser de superbes robes du soir.

Delphine Manivet-Couture AH 2014-15

 

Grande surprise avec le retour sur le devant de la scène de la Maison Loris Azzaro sous l’impulsion du duo formé par Arnaud Maillard et Alvaro Castejon, attaché à conserver les codes Maison, sans tomber dans les travers de les retranscrire tel quel. La femme fatale féline, chère à Loris Azzaro, est toujours présente, mais de façon plus discrète avec des coups de griffe ou des taches, surlignés par des broderies ou des empiècements de cuir qui font de la collection une mode féminine, sexy et tout à fait dans l’air du temps.

Loris Azzaro- Couture AH 2014-15

 

Eymeric François, après avoir déserté les podiums parisiens au profit de fashion-weeks étrangères afin d’exporter son savoir-faire, a profité de cette semaine pour faire découvrir sa dernière collection entièrement noire. Fourreaux, corsets, jeux de transparences et zips caractérisant son style étaient  au rendez-vous.

Eymeric François-Couture AH 2014-15

 

Petit nouveau à faire son entrée, le Franco-Américain Alexandre Delima, non dénué d’expérience puisqu’il fut durant 5 ans l’assistant du grand couturier Christophe Josse. Au premier coup d’œil, on comprend que les modèles ne sont pas destinés à des musées mais bien à être portés. Le travail est précis et moderne. Les codes de la couture, avec l’utilisation de belles matières, de broderies et de découpes, sont bien là pour des femmes souhaitant vivre et s’amuser en couture et ne pas être obligées de rester debout à cause de robes inconfortables.

Alexandre Delima-Couture AH 2014-15

 

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *