En backstage des défilés été 2015, les secrets des pro

By on 14/10/2014

Quatre fashion weeks qui s’enchaînent pour présenter les tendances printemps-été 2015 à New York, Londres, Milan et Paris… et des mannequins qui se doivent d’être resplendissantes sur les podiums. Dolce & Gabbana ainsi que Dior révèlent leurs secrets maquillage. Retour dans les backstages. 

Un masque de beauté chez Dolce & Gabbana

Un soin beauté spécial était prodigué aux mannequins dans les backstages du défilé printemps-été 2015 de Dolce & Gabbana. Il s’agit du masque Aurealux – le nouveau masque sur-mesure, extensible, en tissu non-tissé de Dolce & Gabbana Skincare. Les mannequins ont débarqué à Milan après les fashion weeks de New-York et Londres, leur peau ayant souffert de l’activité intense de ces deux dernières semaines.

Les mannequins portent le masque Aurealux en backstage du défilé Dolce&Gabbana printemps-été 2015

Les mannequins portent le masque Aurealux en backstage du défilé Dolce&Gabbana printemps-été 2015

Sa formule s’adapte à tous les types de peau – sèche, grasse ou mixte – qu’il rafraîchit pour donner un éclat immédiat et lumineux en estompant les signes de fatigue. C’est une infusion beauté express : 10 minutes seulement pour 12 heures de luminosité et d’hydratation intense. Il présente des fibres hydrophobes qui aident à faire pénétrer les actifs plus rapidement dans la peau. L’ingrédient clé est le Gold Flavo-Silk Tricomplex™, un complexe actif qui offre une hydratation et une luminosité à la peau, rééquilibrant la texture, le teint et la forme. Il s’adapte à n’importe quelle forme de visage et reste en place pendant que l’on vaque à d’autres activités.  Masque Aurealux (6 masques. 128,50€).

La collection était inspirée par les influences espagnoles en Sicile, entre 1516 et 1713 et les designers ont opté pour un maquillage soulignant des lèvres douces et charnues, comme teintées par un jus de cerises fraiches, et de grands yeux allongés.

La nouvelle palette de maquillage printemps-été 2015 chez Dior

Peter Philips, Directeur de la création et de l’image du maquillage Dior, a composé un look make-up en osmose avec le défilé Dior prêt-à-porter printemps-été 2015 de Raf Simons qui s’est déroulé à Paris. « J’ai voulu traduire dans ce maquillage l’alliance de classicisme et de créativité visionnaire qui caractérise cette collection » souligne-t-il. « J’ai, comme on ajoute un chapitre à une histoire, fait un nouveau focus sur le regard en créant un eye-liner inédit « Pastel Eyes». J’ai utilisé des patchs découpés au laser dans du satin choisi dans des couleurs douces et pastels. Il me semblait intéressant de prendre un tissu classique comme le satin et de le détourner pour obtenir un rendu make-up très moderne, finalement proche d’en effet « néoprène ».

Prêt-à-Porter P-E 2015, Dior show Backstage, Maquillage Dior créé et réalisé par Peter Philips. Photographe : Thibault de Saint-Chamas pour Christian Dior Parfums

Prêt-à-Porter P-E 2015, Dior show Backstage, Maquillage Dior créé et réalisé par Peter Philips. Photographe : Thibault de Saint-Chamas pour Christian Dior Parfums

« Le regard est l’élément le plus important de ce look make-up frais, jeune et lumineux » explique Peter Philips. « Un trait d’eye-liner est apposé au ras des cils de la paupière supérieure avec une application découpée dans du satin. J’ai choisi de créer 4 looks avec ces « Pastel Eyes » (collection Kingdom of Colors, printemps 2015) déclinés dans des couleurs très « chemical pastels » : pistache, jaune, rose ou pêche. La paupière est préalablement travaillée avec la base paupière lissante et fixante « Backstage Eyeprime ». Les cils sont nus justes recourbés et sans mascara. Les sourcils sont mis en beauté avec le Crayon Sourcils Poudre. » Le teint est travaillé avec le fond de teint Diorskin Star Fluid Foundation, le teint est lumineux. « J’ai voulu un teint unifié et naturel. Ni trop mat, ni trop brillant» précise Peter Philips. « J’ai posé une touche légère de blush sur les joues, le rosé doux Dior Blush n°536 Peach Splendor » et « La bouche est discrète. J’ai apposé au doigt en l’estompant le rose frais du Rouge Dior Baume n°448 Belle de Printemps.»

About Corinne

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.