Made in China

By on 03/04/2014

Pour certains, le made in china est synonyme de copie et de mal façon. Il faut cependant savoir que la création dans ce pays est très importante et qu’il est nécessaire de se projeter au-delà de cette idée reçue.
En effet, déjà depuis plusieurs saisons, des designers chinois viennent à Paris pour présenter leur vision de la mode et prouvent ainsi qu’il existe bien une création chinoise.

Shiatzy Chen, qui a déjà ouvert une boutique rue Saint-honoré à Paris, montre qu’il est tout à fait possible de mêler mode occidentale à tradition chinoise avec l’introduction de détails, de coupes ou d’imprimés tout en subtilité, pour une femme active voyageant aux quatre coins de la planète sans jamais paraître déconnectée des tendances.

Depuis le lancement de la marque en 1978, Shiatzy Chen a toujours été considérée comme une maison à part pour sa révolution en matière de mode et il a d’ailleurs été dit qu’elle avait créé le « NewLook de la Chine ».

Shiatzy Chen PaP AH 14-15

Défilé Automne-Hiver 14-15.

Boutique Parisienne: 262, rue Saint Honoré. 1er

Autre univers celui de la jeune créatrice Masha Ma, qui a fait son introduction au calendrier officiel de la Fédération Française de la couture et du prêt-à-porter en 2012. Après des études à la Saint Martin’s School, elle a souhaité s’installer à Paris et prouver que la création Chinoise était capable de rivaliser avec celles des autres stylistes internationaux qui viennent défiler dans la Capitale de la mode.

Pour l’hiver 2014-15, Masha Ma propose une collection engagée, très personnelle où ses origines sont très présentes. La palette de couleur va du blanc au noir en passant par le gris où seule une note de rouge, apportée par un morceau d’étoffe enserrant le cou  des mannequins bâillonnés par des masques ultra luxe anti pollution, donne un effet d’entrave supplémentaire à la femme  d’aujourd’hui ! Le message est–il que la femme doit se libérer ou bien a t’elle voulu démontrer que la mode peut être le plus beau des emprisonnements ?

Une chose est sûre, sa mode ne passe pas inaperçue. Elle maîtrise les coupes les plus audacieuses et les superpositions. Les matières sont choisies avec soin pour un effet très luxe. Le corps n’est pas oublié dans son travail par l’utilisation de tissus transparents ou ajourés et de grandes fentes sur les jupes.

Masha Ma PaP AH 14-15

Défilé Automne-Hiver 14-15.

Autres créateurs ne défilant pas à Paris, mais qui s’imposent petit à petit dans de très bons points de vente à travers le monde et en particulier à Paris. Gaowei+Xinzhan, né de la rencontre de Xinzhan Shi qui, après une formation en stylisme et en histoire de l’art à l’Université textile de Chine à Shanghai, a souhaité se perfectionner à l’Atelier Chardon Savard de Paris, et de Gao Wei déjà plusieurs fois lauréat de prix de mode.

Leur marque voit le jour en 2004 avec une première ligne de prêt-à-porter immédiatement remarquée par la presse chinoise, qui voit en eux les pionniers d’une nouvelle génération de stylistes chinois commercialisant leurs créations de par le monde.

Leur crédo : la robe de cocktail ou du soir pour une femme moderne qui assume les imprimés. A noter que les leurs sont exclusifs et inspirés de la faune et de la flore. Leur prêt-à-porter est la limite de la couture, le leitmotiv de la maison étant le chic parisien avant tout sans le copier, mais en l’interprétant avec leur sensibilité asiatique.

Gaowei+Xinzhan PaP PE 14

 Collection Printemps-été 2014

Ces trois exemples prouvent que la création de qualité se niche partout à travers le monde. Il ne faut pas faire de généralités ni assimiler le Made in China uniquement aux produits de masse, d’autant plus que la Chine fait partie des économies en constante progression. Il est fort probable d’ailleurs que de plus en plus de nouveaux designers, venus de pays émergents feront leur apparition sur les podiums du monde entier et dans nos dressings.

Frédéric Blanc

 

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *