Malìparmi fête ses 40 ans

By on 13/04/2017

Certaines marques sont des histoires de famille et Malìparmi en fait partie. Reconnue internationalement, elle décide pour son 40ème anniversaire d’adopter une nouvelle stratégie destinée à révolutionner la présentation et la communication entourant ses collections, ainsi que sa manière de vendre.

 

Fondée en 1977 par Annalisa Paresi, Malìparmi regroupe le « Ma » de Marol et le « Li » d’Annalisa, la collaboration artistique et le lien affectif entre mère et fille. En effet, tout commence à Padou, où Annalisa Paresi, Présidente actuelle de la société, grandit en regardant sa mère Marol créer des sacs originaux comparables à des bijoux, riches en broderies et en détails précieux. Globe trotteuse, Marol s’inspirait de ses voyages, surtout en orient pour imaginer ses pièces.

C’est tout naturellement que la marque commence à se faire connaître dans le secteur de la maroquinerie à destination de femmes férues de voyages.

Dès 1980, les chaussures font leur apparition dans les collections et, en 2000, c’est au tour de l’habillement de compléter l’offre afin de devenir globale. Elle représente aujourd’hui plus de 60% de son activité.

2003 sera marquée par l’ouverture de la première boutique en nom propre à Padou et elle sera suivie dans d’autres villes stratégiques pour la diffusion du nom.

En 2004, lancement de l’infrabijoux, une sandale brodée de perles, immédiatement adoptée par de nombreuses personnalités italiennes et étrangères qui devient un véritable succès commercial.

Maliparmi_Sandales_infrabijoux_PE_2017Sandales Infrabijoux printemps-été 2017

Depuis 2014, Maliparmi possède sa boutique à Paris à Saint-Germain-des-Prés.

Dans sa politique de développement depuis Février 2016, les collections sont mises en vente au 3ème étage du magasin La Rinascente Duomo à Milan, consacré comme «  Meilleur grand magasin du monde » lors du Global Department Store Summit de 2016.

Avec cette espace, Malìparmi compte affirmer son identité en Italie et à l’échelle mondiale.

La collection Printemps-été 2017 reste fidèle à son esprit cosmopolite et multiculturel aux influences ethniques dans des matières naturelles.

Maliparmi_Femme_PE_2017

Maliparmi_PE_2017

Pour l’automne-hiver 2017-18, le savoir-faire maison se retranscrit dans les mélanges de boutons, les patchworks surprenants, de doubles rayures ou d’imprimés, avec des passepoils dorés où le souci du détail est toujours la priorité. On y retrouve l’inspiration homewear avec des manteaux/peignoirs, des combinaisons/pyjamas. Le féminin/masculin n’est pas oublié, mais se joue des codes pour se mélanger avec des pièces ultra féminines et colorées. L’inspiration 70 se décline avec des velours et des motifs, en clin d’œil à ces années très colorées. Inséparables du style Malìparmi, les mélanges culturels viennent enrichir les propositions.

Maliparmi_PaP_Femme AH_2017-18

Maliparmi_PaP_Femme_AH_2017-18

Les accessoires, essence du savoir-faire maison, continuent d’être un hommage à l’artisanat avec des formes et des détails inspirés par une nature synonyme de géométrie botanique, de textures animales, de pierres précieuses. Les sacs restent de véritables bijoux mêlant des jeux matières et des broderies de perles entièrement réalisées à la main.

Maliparmi_Sac_Femme_AH_2017-18

Les chaussures s’assortissent aux sacs et se déclinent en derbies aux broderies dorées sur un velours de soie à imprimés floraux, jusqu’aux cuissardes en nappa métallisé effet satin ou en daim brodé avec ramage ton sur ton, en passant par les demi-bottes à talon haut inspirées des années 70.

Maliparmi_Chaussures_Femme_AH_2017-18

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *