Marc Lagrange déshabille la mode

By on 15/11/2015

On assimile les grands photographes de mode à des artistes et le travail de Marc Lagrange le confirme. Belge, né en 1957 à Kinshasa au Congo, il a été amené de l’ingénierie à la photographie de mode et commence à exercer ses talents en Belgique. Rapidement, sa créativité et son envie de liberté le poussent a travailler pour lui-même sans subir les impératifs d’un système qui ne le comble pas.

En véritable artiste, Marc Lagrange privilégie l’argentique au numérique sans pour autant le bannir et préfère désormais se consacrer à la recherche esthétique du nu féminin pour un travail sur l’intime et l’émotion, plutôt que sur les artifices de la mode cachant les vraies valeurs de l’humain.

Tel un patriarche, il aime travailler entouré de ses proches pour une complicité et une harmonie optimale. Sa femme Saskia Dekkers, designer de sa propre marque SAS en Belgique, s’occupe des décors, des costumes et de la mise en scène. Ses fils ont endossé les qualités d’assistants et ses modèles sont bien plus que de simples mannequins engagés à la journée. En effet, il aime photographier les mêmes femmes à différents moments de leur vie pour en faire ses muses, ses inspiratrices. Cette totale osmose de l’équipe permet l’instauration d’une confiance où la nudité ne pose plus de gêne, permettant ainsi le retour à la spontanéité face à l’objectif. L’artiste recherche, malgré de grandes préparations pour ses scènes, les « accidents », le don de soi afin de mieux révéler le pouvoir et le mystère des femmes qui, même totalement nues sont confiantes et restent maîtres de leur image sans aucune passivité pour mieux dévoiler leurs forces.

The_Backseat_Driver._Senza_Parole_Marc_Lagrange

Son travail est aujourd’hui reconnu dans le monde entier au travers de grandes expositions, comme par exemple en 2011, où Maison Lagrange présente plus de 240 clichés de l’artiste au grand public durant 6 mois. En 2012, une exposition « Extra Large Marc Lagrange » à Graz occupe plus de 3000 mètres carrés. Il est également un des habitués d’Art Miami. De nombreux livres lui sont consacrés dont le dernier en date : « Senza Parole ».

Livre_Senza_Parole_Marc_Lagrange_editions_TeNeues

Son amour de l’image de la femme lui a permis de retourner à la mode de façon détournée avec une commande en 2012 de la mythique maroquinerie Belge, Maison Delvaux, qui lui demande de réaliser des portraits illustrant la relation de certaines femmes avec leur sac à main, tout en mettant l’accent sur différentes générations. Amoureux de l’image, il développe également des travaux vidéo comme la réalisation du film pour le lancement du parfum Supertrash ou le clip vidéo de Liesa Van de Aa pour Louisa’s Bolero.

Pour sa dernière exposition, baptisée « Senza Parole », deux ans de travail lui ont été nécessaires. Accompagné de son équipe, de ses mannequins fétiches et de sa muse Inge Van Bruystegem, danseuse et mannequin, il a voyagé entre Anvers, Pietrasanta en Italie et Paris pour imaginer un autre voyage, celui du secret de l’humain dans des mises en scène incroyables et magiques.

Black_Widow_Senza_Parole_Marc_Lagrange

La nudité n’est jamais vulgaire mais sublimée par des mises en scènes, des décors et le stylisme de Saskia afin de mettre avant toutes les femmes, des beautés classiques aux plus atypiques.

Milani's_Mitter._Senza_Parole_Marc_Lagrange

Comme le souligne Inge, dont presque 30 photos sont présentes dans le livre : « sans la complicité qui s’est installée, depuis plus de 15 ans avec Marc, ce résultat n’aurait pas pu exister ». « Marc est bien plus qu’un photographe, il est un ami qui laisse son modèle vivre, improviser et donner des idées. Il aime laisser libre court à mes envies et c’est pour cela que les photos révèlent bien plus que de simples images. »

Sirin_Senza_Parole_Marc_Lagrange

Toujours dans une envie de complicité totale, il organise ses shottings entre séances de travail et vacances, comme par exemple pour la prise de vue au studio Nicoli où Inge et Saskia expliquent que ce lieu magique leur a été ouvert grâce aux liens d’amitié qui se sont tissés entre Marc Lagrange et le propriétaire qui, pour la première fois a ouvert les portes de cet endroit magique.

Alto-Rilievo_Senza_Parole_Marc_Lagrange

Inge raconte également sa surprise, lors de la prise de vue à Anvers, quand l’artiste, ne reculant devant rien, et c’est la raison pour laquelle il finance lui même ses projets, a fait venir chameaux, perroquets et un éléphant et a ainsi recréé un décor féérique au cœur de la Belgique, impossible à géolocaliser.

Tusk_Senza_Parole_Marc_Lagrange

A mi-chemin entre photographe de mode, d’art et cinéaste, l’œil de Marc Lagrange révèle une véritable magie donnant une impression de complicité immédiate avec ses modèles et non de voyeurisme pour les admirateurs de ses clichés.


SENZA PAROLE de Marc Lagrange par fashion-spider

Le livre Senza Parole aux Editions TeNeus est disponible en avant-première mondiale à Paris et est accompagné d’une exposition à la Galerie Bartoux des Champs-Elysées ( du 25 Septembre au 15 Octobre 2015) permettant de découvrir les tirages en grand format et mieux apprécier le réalisme de ses photographies.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.