Paris accueille Front de Mode

By on 22/10/2015

Depuis le mois de Juin 2015, Paris compte une nouvelle boutique. Pour la capitale de la mode, cela semble tout à fait normal mais, en cette période de crise, on pourrait s’interroger sur la viabilité d’un magasin supplémentaire. En fait, en y regardant de plus près Front de mode est exactement le lieu que Paris attendait.

Bien plus qu’un multimarque réunissant une cinquantaine de créateurs, Front de Mode s’érige pour l’amour de la mode, du style, et du sens en s’inscrivant dans le cadre du « Manifeste pour un écosystème de la Mode au XXème siècle ».

C’est à l’initiative de la créatrice française Sakina M’Sa que ce projet a vu le jour dans une ancienne galerie d’art de 200m2 du Haut Marais avec comme revendication : La mode, un combat, un lieu !

Sakina_M'Sa

Trois mots simples pour décrire ce joli coup de pousse à la jeune création. En effet, entre le mass market, le luxe inabordable et les low cost en manque de conscience, la mode est à bout de souffle, et la société peine à trouver ses repères. Avec Front de Mode, Sakina souhaite apporter une nouvelle offre avec un choix de vêtements et d’accessoires de jeunes créateurs allant du plus chic au streetwear, afin de combler les différentes attentes des consommateurs avides de nouveautés que l’on ne retrouve pas sur le dos de tout le monde tout en souhaitant faire du bien à la planète.

Y sont proposées les créations vestimentaires de Sakina M’Sa, Blue Line, Léa Peckre, Christine Phung, Luz, Katharine Hamnett, Naco Paris, Andrea Crews, Misericordia ainsi que les accessoires de Rezin, Clémentine Henrion, Ateliers Tersi, Regina Dab Dab, De gris, Exocet, Epolet, We are not… qui complèteront les tenues pour des looks 100% engagés et aux pointes des tendances.

Le concept ne serait pas complet sans un choix pour homme (Armoire d’homme, Misericordia, Pic de Nore), enfant (Clotaire) et maison ( La malle W. Trousseau) afin de vivre son engagement jusqu’au bout !

Front_de_Mode_paris

Pour faire partie de cet espace unique en son genre, les designers doivent répondre à au moins l’un de ces critères :

– une approche responsable de la production.

– Le respect de l’environnement, notamment dans le choix des matières.

– Une ambition sociétale et culturelle, en particulier dans l’aide à la réinsertion des individus.

Boutique_Front_de_Mode_Paris

Quand on a eu la chance de rencontrer Sakina, on comprend tout à fait le sens de ce projet, elle qui a été la première à ouvrir une société de mode permettant à des femmes de se réinsérer par le travail. Aujourd’hui, soutenue par le groupe Keiring, elle a voulu apporter le plus à la boutique correspondant à sa philosophie en y ajoutant :

– Une bibliothèque pour bouquiner.

– L’espace la « Dinette » pour grignoter sur le pouce.

– Un salon de thé bio.

– Un corner beauté bio avec les produits Absolution, Soapwalla, Honoré des près et Cousu de Fil Blanc.

– La possibilité de rencontrer les créateurs et découvrir leurs «  petits trucs » autour de Tables Rondes.

– S’inscrire à des rendez-vous DIY à la française et aux ateliers Solidarmode.

– Acheter une chemise et la personnaliser en imprimant les boutons sur une machine 3D en libre service.

– S’improviser un petit bureau en coworking.

– S’abonner pour louer des pièces d’exception carrément inabordables à l’achat.

Sakina_M'Sa_Front_de_mode

Fashion-spider ne saurait trop vous conseiller d’aller visiter ce nouveau lieu et participer ainsi à la réussite de notre jeune création française en achetant ses collections, souvent d’ailleurs en pièce unique à l’image de Christine Phung qui, en plus de proposer des modèles issus de ses défilés, imagine des tenues exclusives fabriquées à base de chutes de tissus et répondre ainsi à la demande d’un concept économique, éthique, permettant une réactivité souple par rapport aux ventes.

Il est à noter que pour le rentrée 2015, La boutique se transformera en espace d’exposition avec une carte blanche  à la créatrice plasticienne Cémentine Henrion. Largement inspirée de l’adolescence, son installation éphémère « Smell Like…in Bloom for Ever », nous replonge dans les sensations d’euphorie déraisonne que nous vivons à chaque instant, enfant ou adolescent, L’insolence de l’optimisme, c’est aussi cette période où tout est possible, tout est immortel avec insolence, audace et rage. Des années 1992-98 en argentique, aux années 2010 en numérique, l’artiste puise dans ses agendas scolaires et carnets secrets d’ado, pour exposer la vérité de l’instant, sans tabous ni fard.

Exposition « Smell Like…in Bloom for Ever » du 29 septembre au 25 Novembre 2015.

Boutique Front de Mode : 42 rue Volta Paris 3

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *