« Rencontre » par Guévork & Vartan Tarloyan

By on 23/01/2015

Les semaines de présentations des collections Haute Couture sont généralement l’occasion de découvrir des expositions autour du monde de la mode et d’ouvrir ainsi au grand public quelques portes de cet univers qui semble si fermé.

La Galerie Flora Jansem consacre, en cette fin de mois, dix jours au travail de Guévork et Vartan Tarlotan au travers de dessins symboliques ou collages sophistiqués, un brin surréalistes pour la première exposition parisienne de ces deux artistes.

Guévork & Vartant Tarloyan_Galerie Flora Jansem

Nés à Erevan, en Arménie, ils ont grandi sous le charme des façades rose et ocre de la capitale, influencés par la musique de Tchaïkovski, Mahler, Khatchadourian ou Verdi. Se dirigeant tous les deux vers des études en archéologie, leur amour du dessin les poussent à intégrer, à partir de 1981, l’Ecole Supérieure des Beaux-arts d’Everan, où ils se font immédiatement repérer par l’originalité d’une série de collages qu’ils baptisent « N’importe quoi ».

Ils mélangent rapidement leurs passions pour les Arts Plastiques, l’égyptologie, l’iconographie et les mises en scènes à la Paradjanov en interprétant leurs modèles dans des esquisses tout à fait remarquables.

En 1991, ils rejoignent l’Académie de Mode d’Anvers, en Belgique, avant de découvrir la France et d’intégrer ESMOD. Ils enchaînent très rapidement différents stages dans de grandes maisons comme Dior, Nina Ricci et Christian Lacroix. La fin de leurs études est une véritable consécration avec l’obtention de la meilleure mention et l’entrée immédiate au studio de la maison Galliano à la création de la maroquinerie et celles des bijoux.

L’envie de se réaliser et de montrer leurs propres créations poussera ces jumeaux à présenter leur propre univers en 2001 à Paris dans les salons du Grand-Hôtel. C’est la reconnaissance immédiate, et la presse les déclare comme la plus belle révélation de ces dernières années.

En 2003, ils sont nommés comme directeurs artistiques des costumes de la comédie musicale « Autant en emporte le vent » mise en scène par le chorégraphe Kamel Ouali.

Rarement exposés, leurs dessins seront dévoilés aux visiteurs qui pourront découvrir la finesse du graphisme, le raffinement des couleurs au travers de traits francs, nerveux et dynamiques. Les lignes fortes sont exaltées, appuyées par des hachures aux feutres, des aplats d’aquarelle ou des sertis à l’encre de Chine. Souvent organisée autour d’une taille simplement esquissée ou clairement affirmée, étranglée même parfois, la forme est en mouvement constant et prend réellement vie sur la trame. Comme pour mettre au défi le dessin, des collages soulignent la sensualité d’une image, dans des compositions fleuries, tout en poésie.

Guévork & Vartant Tarloyan_Galerie Flora Jansem

A la fois créateurs de mode, peintres et dessinateurs, Guévork et Varta ont compris que l’art n’est pas seulement une histoire de spécialisation, mais au contraire de mixité dans laquelle ils mélangent leur culture et leurs inspirations pour créer une vraie rencontre entre émotions et sensibilités à travers leurs œuvres.

Exposition « Rencontre  » par  Guévork & Vartan Tarloyan du 21 au 31 Janvier 2015 à la Galerie Flora Jansem : 18 avenue de Matignon-Paris 8ème.

Lundi : sur rendez-vous le matin et de 14h30 à 18h30- du mardi au samedi de 10h30 à 13h et de 14h30 à 18h30.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *