Russian Leather de Memo, un voyage olfactif en Russie

By on 16/01/2017

Clara et John Molloy créent la marque Memo en 2007. Leur mot d’ordre : faire d’une destination le point de départ d’une épopée sensorielle. Russian Leather, leur dernier né, s’aventure sur une terre où l’homme se fait rare, la Russie. Et pour célébrer cette naissance, une exposition photo de Patrick Blin “Sur les traces du loup” s’était installée sur les murs de la boutique parisienne.

Nouvelle venue dans la collection Cuirs Nomades, la fragrance Russian Leather impose sa spécificité et son allure. La face animale du cuir est tapie quelque part aux aguets. Imaginer un cuir russe, entre force et finesse, un accord cuir doué d’une aura. L’arrivée du printemps comme une renaissance, où chaque bourgeon est une conquête, chaque couleur une vision éclatante, chaque odeur un monde pur et intact. C’est cette force de vie, cette exacerbation des éléments que Memo révèle avec Russian Leather. Un flash sensoriel aux accents slaves. Propre aux environnements vierges de toute intervention humaine, l’audace végétale y apparaît dans toute sa splendeur. La fougère, qui défie la toundra inspire un accord fougère, qui tient une place d’honneur dans le parfum. La flore aromatique fait surgir des notes de romarin, de menthe, de lavandin, de sauge et de basilic. La taïga et ses conifères appellent des réminiscences de pin de Sibérie, de cyprès et de cèdre. Russian Leather, riche de ces évocations russe et extrême-orientale, exprime l’animalité des grands espaces.

Exposition photo de Patrick Blin "Sur les traces du loup" dans la boutique Memo

Exposition photo de Patrick Blin “Sur les traces du loup” dans la boutique Memo

L’histoire de Memo

Clara et John Molloy se sont rencontrés en 2005. Leur un voyage créatif sensoriel prend forme en 2007 avec Memo : collection d’ailleurs olfactifs qui rassemble aujourd’hui seize parfums. Ce choix est guidé par leur histoire : John Molloy a grandi dans la vivifiante nature irlandaise avant de faire le tour du monde pour découvrir d’autres cultures. D’origine andalouse, Clara Molloy a forgé son goût pour les accents à l’ombre de la Tour Eiffel, des pins catalans et des montagnes suisses, approchant le voyage comme une respiration nécessaire.

Le parfum s’est imposé pour eux comme la possibilité d’un voyage magique. Humer, sentir, c’est accepter de sortir d’une zone balisée, pour aller à la rencontre d’autres sensations et les lier à son ressenti personnel. Clara a d’abord cherché auprès des grands créateurs de la parfumerie à dresser une Carte du tendre des fragrances d’exception. En consacrant en 2006 un livre aux « nez », l’idée de concevoir sa marque a pris forme. La rencontre avec Aliénor Massenet, parfumeur chez IFF, sera le déclic. Clara assure la direction artistique, Aliénor la conception de chaque fragrance.

La boutique parisienne Memo

La boutique parisienne Memo

Memo pour mémoire, pour que le parfum ait un lien direct avec cet état de réminiscence et de sensibilité propre au voyage et à la découverte. L’expression ‘The journey is the destination’ (le voyage est dans le chemin) résume bien cet esprit.
Memo. 24, rue Cambon. 75001 Paris. www.memoparis.com

About Corinne

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.