Semaine de l’homme automne-hiver 2014-15: ce que Fashion-spider a retenu pour vous.

By on 16/02/2014

50 défilés  ont eu lieu à Paris entre le 15 et le 19 Janvier 2014 afin de présenter la mode homme pour l’hiver prochain. Une première synthèse vous a déjà été donnée dernièrement afin de vous indiquer les grandes tendances qui se sont dégagées.

Aujourd’hui, Fashion-spider s’intéresse aux points les plus importants et  vous parle de ses coups de cœur.

Il est toujours triste d’annoncer la disparition d’un jeune créateur de talent comme celle de Yohan Serfaty. Heureusement sa marque Y /Project continue son oeuvre au travers de son ancien bras droit, Glenn Martens, devenu le directeur artistique.

Pour cette première collection, seul aux commandes de la maison il développe une nouvelle vision pour Y/Project, mélangeant des constructions tailleurs innovantes, une élégance fluide avec un esprit avant-gardiste. On notera également le début d’une collection femme très prometteuse qui sera présentée lors des Designers Apartment à l’occasion de la Fashion-week femme Automne-hiver 2014-15.

Y / Project FW 2014-15

Côté coups de cœur, la nouvelle allure Saint-Laurent Paris par Heidi Slimann reste dans mes préférées. Fidèle à sa logique, l’homme Saint-Laurent est débarrassé des convenances du chic classique et s’amuse à mélanger les styles pour créer le sien.  Toujours très inspiré du rock des années 60, il n’est en rien démodé et, bien au contraire, il est avant-gardiste par l’utilisation de différents courants de mode sans se poser la question de savoir ce qui est chic ou non, et si la pièce vient du vestiaire masculin ou féminin.

Une chose est sûre les coupes sont bien dans le respect d’une maison de luxe et le business man pourra aisément y trouver le bon costume bien taillé!

Saint-Laurent Paris FW 2014-15

Autre créateur qui aime s’amuser des convenances, le coréen Juun.J. A chaque collection, il sait créer la surprise. Les bases sont classiques voire très masculines, son travail sur les épaules XXL est reconnaissable et il réinvente le nouveau dandy version 2015.  Les vêtements en tissu côtoient en harmonie parfaite ceux en cuir ou en fourrure pour une allure déterminée.

Juun.J FW 2014-15

Pour les inconditionnels des costumes une seule adresse, Dior Homme où Kris Van Assche réinterprète avec brio le costume classique avec des jeux de rayures ou de broderies, qui donnent un coup de jeune discret à cette pièce maîtresse de garde-robe.

Dior Homme FW 2014-15

Très bonne surprise pour la maison Cerruti 1881 Paris, qui semble avoir trouvé le bon directeur artistique en la personne de Aldo Maria Camillo qui a su interpréter les codes de la maison instaurés par Nino Cerruti à savoir l’élégance, l’importance de la coupe et le respect de l’allure masculine. Il introduit la forme ronde dans les épaules, des proportions modifiées dans les longueurs des tops et les hauteurs des tailles des pantalons, ainsi que des superpositions audacieuses donnant une nouvelle jeunesse au classique.

Cerruti FW 2014-15

Wooyougmi est décidément la marque à suivre. Le vestiaire est parfait et chacun peut y trouver son compte.  Madame Woo semble avoir tout compris pour séduire l’homme moderne. Des belles coupes dans des matières nobles accentuées de détails qui font toute la différence de l’homme Wooyougmi.

Wooyougmi FW 2014-15

Le défilé de John Lawrence Sullivan fait également partie des moments forts de la semaine.  Il retravaille lui aussi les bases du classique masculin avec l’introduction d’effets de matières pour des mélanges surprenants, qui ne choquent en rien  et, même au contraire, apportent un plus faisant  toute la différence. Les chemises de pyjama en soie deviennent  chemises de ville. Les cuirs irisés apportent la brillance idéale pour les journées maussades de l’hiver et la plastification des tissus donnent une nouvelle tenue aux tissus. Les chemises en vinyle confèrent une modernité aux pièces classiques.

John Lawrence Sullivan FW 2014-15

Grand coup de coeur de Fashion-spider pour Walter Van Beirendonck. Pour certains, il fait plus des shows que des défiles de mode mais, à mon sens, il est un réel booster de tendances. Il ose, saison après saison, revisiter le vestiaire de l’homme avec l’introduction de pièces parfois surprenantes mettant en valeur une maîtrise parfaite de la coupe. Il apporte à chaque fois de nouvelles propositions de vêtements en réinventant les patronages  et permettant  à celui qui les porte de devenir un homme d’exception.

Walter Van Beirendonck FW 2014-15

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *