Tendances Masculines Automne-Hiver 2017-18

By on 16/02/2017

Peut-on encore parler de tendance en matière de mode, alors que chacun porte ce qu’il souhaite, que le costume cravate croise le jogging et que le mélange des styles ne choque plus personne. Les défilés de mode sont aujourd’hui le reflet de la rue et non plus l’inverse. La crise a marqué la création actuelle qui se focalise sur ce qui se vend le mieux : le sportswear et le classique. 

Si le phénomène streetwear est incontournable, plusieurs influences viennent enrichir le dressing masculin aussi bien par des styles, des coupes, des pièces phares et des matières.

 

Impossible donc de commencer cette rubrique sans les deux plus grandes tendances qui s’affrontent. D’une part le sportswear, devenu le moteur créatif de la plupart des stylistes qui s’amusent à le détourner pour apporter originalité, technicité, luxe, humour,… afin de rendre ce style encore plus attractif et de l’autre le tailoring, qui replace l’élégance masculine au cœur de la création en misant sur le classique extrême et l’utilisation des plus belles matières prouvant que l’homme n’est jamais aussi beau et séducteur que dans des vêtements extrêmement bien coupés et chic.

Vetements s’est placé comme le leader du courant street avec le détournement de tenues et le pouvoir de transformer n’importe qu’elle pièce cheap en pièce de luxe.

Vetements_PaP_Homme_AH_2017-18Vetements

Cette semaine parisienne nous a donc offert une multitude de présentations où le style de Demna Gvasalia est devenu l’inspiration principale avec des tenues oversize et pratiquement toutes puisées dans l’univers du sport adapté pour la ville avec ses kyrielles de doudounes, de pantalons directement issues des tenues de ski, de joggings….

Andrea_Crews_Boris_Bidjan_Saberi_Sankuanz_Kenzo_PaP_Homme_AH_2017-18Andrea Crews, Boris Bidjan Saberi, Sankuanz, Kenzo

DSquared2_Moncler_Facetasm_Sankuanz_PaP_Homme_AH_2017-18DSquared2, Moncler, Facetasm, Sankuanz

Agnesb_YProject_Lucien_Pellat-Finet_GMBH_PaP_Homme_AH_2017-18Agnes b, Y/Project, Lucien Pellat-Finet, GmbH

Le denim n’est pas oublié dans cette tendance, qui se travaille avec soin afin de rendre cette matière incontournable toujours plus attrayante. Pour la première fois, la marque japonaise Porter Classic, fondée en 2007 par Katsuyuki Yoshida, a présenté au Japan Store Isetan Mitshukoshi de Paris ses dernières créations inspirées de vestes à boutons d’esprit workwear, des pantalons de pêcheur et des sacs à dos moelleux, à la fois intemporels et contemporains.

Calvin_Klein_Andrea_Crews_YProject_Lucien_Pellat-Finet_PaP_Homme_AH_2017-18Calvin Klein, Andrea Crews, Y/Project, Lucien Pellat-Finet

Porter_Classic_PaP_Homme_AH_2017-18_©_Loris_BianchiPorter Classic

A ce non style, porté aujourd’hui au rang de tendance, s’oppose le classique de luxe que certaines marques ont choisi comme spécialité afin de devenir des références pour des hommes préférant se distinguer non pas par des tenues excentriques, mais par des pièces extrêmement bien coupées dans des matières luxueuses, qui se remarquent au premier coup d’œil dans des basiques qui font de l’homme un modèle d’élégance.

Parmi ces marques, ont retrouve trois nouveaux noms qui comptent bien devenir des incontournables de l’hyper luxe discret.

-Le label français Bohardy qui depuis 2012 propose un sur-mesure dont la spécialité est de privilégier l’héritage sartorial en le combinant avec une vision contemporaine contextualisée. Après deux défilés à Paris et le développement d’une clientèle internationale, Vadim Entem-Clémenceau a présenté sa première collection de prêt-à-porter en démontrant l’importance des structures dans le vêtement en mettant en évidence le squelette des pièces (plastron, entoilage, revers et cols), en les cousant directement sur ces dernières à la main comme l’exige la tradition, en clin d’œil au cœur du métier de la maison. Luxe oblige pour un prêt-à-porter haut de gamme avec des milanaises à la main, des boutons en corne, des coutures anglaises sur les chemises et martingales sur les pardessus.

Bohardy_PaP_Homme_AH_2017-18Bohardy

-Lancé en Octobre 2016, Salle Privée est le nouveau projet personnel de Patrick Munsters, le créateur de la marque Scotch and Soda, ayant pour mission de proposer l’excellence de la confection italienne au travers de produits haut de gamme dont l’originalité ne réside pas dans des coupes, mais au contraire dans la maîtrise parfaite des lignes classiques et le raffinement d’une garde-robe d’intemporels déclinée dans les meilleurs tissus qui sera complétée au fil des saison.

Salle_Privee_PaP_Homme_AH_2017-18Salle Privée

-L’homme Jeffrey Rüdes incarne à la perfection le chic Américain. Ici zéro fausse note, le choix des tissus, des imprimés exclusifs, le souci du détail et la perfection des coupes sont les mots d’ordre et les bases créatives du nom alliant le raffinement californien aux savoir-faire européens. Ici aussi, le dressing est complet afin de s’adapter aux besoins de l’homme moderne qui voyage à travers le monde et a besoin tour à tour de tenues plus casual, de costumes et d’ensembles du soir avec une grande sélection de smokings.

Jeffrey_Rudes_PaP_Homme_AH_2017-18Jeffrey Rüdes

Dans cette même lignée, on retrouve le travail de Philippe Paubert pour Emanuel Ungaro Homme qui revisite le dressing masculin en y intégrant sans cesse l’ADN maison, tout comme Paul Smith qui apporte au tailoring anglais la rock and roll attitude et Berluti qui, grâce à l’arrivée d’Haider Ackermann à sa direction, vient de prendre un sérieux coup de jeune tout en conservant les bases classiques du nom.

Ungaro_Homme_PaP_AH_2017-18Emanuel Ungaro

Paul_Smith_PaP_Homme_AH_2017-18Paul Smith

Berluti_PaP_Homme_AH_2017-18Berluti

Parmi les autres tendances ont retrouve :

le manteau, incontournable de l’hiver.

Giorgio_Armani_Uomo_Trussardi_Florin_Dobre_Essius_PaP_Homme_AH_2017-18Giorgio Armani Uomo, Trussardi, Florin Dobre, Essius

Le cuir aussi bien utilisé pour son esprit rock que dans coupes beaucoup plus classiques.

Dior_Boris_Bidjan_Saberi_Sean_Suen_Juun.J_PaP_Homme_AH_2017-18Dior Homme, Boris Bidjan Saberi, Sean Suen, Juun.J

La fourrure qui n’hésite pas à se parer de couleurs.

Massimo_Piombo_Dolce_&_Gabanna_Emporio_Armani_Dior_PaP_Homme_AH_2017-18Massimo Piombo, Dolce & Gabanna, Emporio Armani, Dior Homme

Les pulls confortables pour l’hiver à col rond ou roulé pour affronter les frimas en toute quiétude.

Ermano_Scervino_Henrik_Vibskov_Rochas_Julian_Zigerli_PaP_Homme_AH_2017-18Ermano Scervino, Henrik Vibskov, Rochas, Julian Zigerli

Dolce-&_Gabbana_Givenchy_Walter_Van_Beirendonck_Kenzo_PaP_Homme_AH_2017-18Dolce & Gabbana, Givenchy, Walter Van Beirendonck, Kenzo

-Le retour des messages ou autres écritures, voire même logos des marques comme des étendards, le vêtement semblant être le meilleur moyen de communication.

Balenciaga_Commune_de_Paris_Lanvin_Icosae_PaP_Homme_AH_2017-18Balenciaga, Commune de Paris, Lanvin, Icosae

-En matière de couleurs, le noir reste un incontournable. Toutefois, le rouge, le bleu, l’orange et le rose s’imposent pour apporter gaité au cœur lors des journées sombres hivernales. Quant aux couleurs automnales comme les bruns, les beiges et les kakis, elles sont parfaites pour l’entrée de saison et s’associent à merveilles au blanc et à l’écru.

Ermano_Scervino_Boss_Rynshu_Dior_Homme_PaP_Homme_AH_2017-18Ermano Scervino, Boss, Rynshu, Dior Homme

Dior_Vivienne_Westwood_Icosae_Etro_PaP_Homme_AH_2017-18Dior Homme, Vivienne, Westwood, Icosae, Etro

Issey_Miyake_Men_Sankuanz_Hugo_Costa_Julius_PaP_Homme_AH_2017-18Issey Miyake Men, Sankuanz, Hugo Costa, Julius

AVOC_Christian_Dada_Givenchy_Dirk_Bikkembergs_PaP_Homme_AH_2017-18AVOC, Christian Dada, Givenchy, Dirk Bikkembergs

Berluti_Officine_Generale_Etro_Paul_Smith_PaP_Homme_AH_2017-18Berluti, Officine Générale, Etro, Paul Smith

Agnesb_Lanvin_Sean_Sean_Wooyoungmi_PaP_Homme_AH_2017-18Agnes b, Lanvin, Sean Suen, Wooyoungmi

Issey_Miyake_Men_JuunJ_Commune_de_Paris_White_Mountaineering_PaP_Homme_AH_2017-18Issey Miyake Men, Juun.J, Commune de Paris, White Mountaineering

Salvatore_Ferragamo_Dirk_Bikkembergs_Kiton_Hed_Mayner_PaP_Homme_AH_2017-18Salvatore Ferragamo, Dirk Bikkembergs, Kiton, Hed Mayner

-Les imprimés carreaux et rayures se démarquent.

Givenchy_White_mountaineering_Etro_Vivienne_Westwood_PaP_Homme_AH_2017-18Givenchy, White Mountaineering, Etro, Vivienne Westwood

Henrik_Vibskov_Icosae_JuunJ_Givenchy_PaP_Homme_AH_2017-18Henrik Vibskov, Icosae, Juun.J, Givenchy

Parmi les accessoires, qui font toute la différence, les écharpes de supporters font leur grande entrée. Bien évidemment ces dernières sont en droite ligne avec l’esprit sportif qui envahit le dressing.

Balenciaga_YProject_Lanvin_Vetements_PaP_Homme_AH_2017-18Balenciaga, Y/Project, Lanvin, Vetements

Toujours dans cette même tendance, impossible de faire l’impasse sur la collaboration de Louis Vuitton avec Supreme, la marque incontournable des skaters américains.

Louis_Vuitton_x_Supreme_Homme_PaP_AH_2017-18Louis Vuitton x Supreme

Enfin dans la droite ligne de l’évolution des fashion weeks masculines, elles accueillent cette saison des collections femmes et, par conséquent, une mode de plus en plus androgyne où les allures se mélangent au point d’imaginer des looks similaires pour les deux sexes et d’autres à destination des hommes et des femmes pour faire dressing commun.

Vivienne_Westwood_Recreation_Kenzo_Hed_Mayner_PaP_Homme_AH_2017-18Vivienne Westwood, Récréation, Kenzo, Hed Mayner

Facetasm_Paul_Smith_PaP_Homme_Femme_AH_2017-18Facetasm, Paul Smith

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *