Un Noël sous le signe des beaux ouvrages de mode

By on 17/12/2015

Le choix d’un livre comme cadeau reste un acte toujours bien apprécié de la part de ceux qui le reçoivent. Telles de véritables œuvres d’art, les ouvrages consacrés à la mode restent de vrais bijoux, généralement écrits par des experts et richement agrémentés de photos savamment choisies, afin de mettre en valeur les vêtements ou les accessoires.

Avec la génération internet, on pourrait croire leur existence en péril, mais au vu de la large proposition, aussi bien littéraire que basée sur l’image et l’histoire des marques, ce genre a encore de beaux jours devant lui.

D’origine anglo-irlandaise, Yseult Williams a été rédactrice en chef de Marie-Claire et directrice de la rédaction de Marie France. En 2008, elle lance et dirige la magazine Grazzia et relance en 2013 le magazine Lui aux côtés de Frédéric Beigbeder. Grand reporter à partir de 1994 pour Elle, DS, L’Événement du Jeudi ET VSD, elle a également travaillé pour la BBC, France3 et TF1. C’est donc en qualité de journaliste et experte de mode qu’elle s’est penchée sur la rédaction d’IMPÉRATICES DE LA MODE, consacré aux grandes rédactrices de mode du XXème siècle, de véritables stars méconnues du grand public mais qui ont révolutionné, par leur œil, le monde de la mode.

Ce livre est une véritable exploration dans les coulisses d’une industrie qui génère des milliards à travers le regard de ces femmes de l’ombre dont certaines, à l’instar de Diana Vreeland et d’Anna Wintour, sont devenues de véritables stars.

Une série de portraits de femmes dont les caractères différents se retrouvent dans l’amour de la mode et du pouvoir et dont l’adulation de leur métier sans concession les conduisent souvent à leur perte.

impératrices_de_La_Mode_Éditions_de_la_Martinière

Impératrices de la Mode par Yseult Williams aux Éditions de la Martinière : 19,90€

CHANEL PAR WILLY RIZZO ou la rencontre de deux monstres sacrés offre une plongée entre 1954 à 1967 dans l’univers intime du travail de Mademoiselle Chanel au sein de son atelier de la rue Cambon, à la Place du Palais Bourbon, en passant par la rue François 1er, grâce à 181 photos originales ou inédites réunies dans un catalogue de 200 pages.

Pour ceux qui ont eu la chance de rencontrer Willy Rizzo ou de collaborer avec lui, ce qui a été mon cas lors d’un de ses derniers shootings, il restera le photographe au regard pétillant pour qui mode et modèle ne faisaient qu’un pour un résultat optimal. Bien plus que celui qui utilise son œil et son doigt pour immortaliser une tenue, il fut pour Gabrielle Chanel le confident discret ayant permis des clichés en disant bien plus que certains textes, en capturant en toute confiance l’essence de la création où un bout d’étoffe sculpté sur un corps de femme se transforme en vêtements d’exception.Chanel_par_Willy_Rizzo

Des photos agrémentées de textes d’Edmonde Charles-Roux de l’Académie Goncourt, d’Olivier Saillard, directeur du Palais Galliera, d’Arnold de Contades, ancien directeur de groupe Jean Prouvost, de Daniel Rangel, journaliste à Vogue Brésil et curateur, de Fabrice Gaignault, rédacteur en chef culture de Marie Claire, les quatre parties de l’ouvrage nous font voyager dans l’histoire de ces deux amis et artistes.

Chanel_par_Willy_Rizzo_éditions_Minerve

Chanel par Willy Rizzo aux éditions Minerve, tiré à 3000 exemplaires : 75€.

GIORGIO ARMANI raconte sa vie pour la première fois dans un livre portant tout simplement son nom. Entre œuvre autobiographique, déclaration de style, répertoire iconographique et un aperçu détaillé de mode de vie du couturier, cet ouvrage dévoile sa propre histoire de façon personnelle en utilisant la puissance évocatrice des images pour créer un récit singulier empli d’émotion, le tout entrecoupé de morceaux de textes, qui viennent décrire la façon dont il crée et exprime ses idées, son amour du dessin et sa vision du corps. On y découvre également l’excitation des défilés et sa relation étroite avec l’industrie du cinéma et bien évidemment des stars, sa passion pour les voyages, son goût pour les meubles et les espaces de vie, son rapport à la célébrité et au glamour, son amour du sport et de l’excentricité toujours dans la limite du raisonnable.

C’est une part de vie privée d’un personnage public qui y est dévoilée tout en délicatesse et raffinement à l’image du créateur.

Giorgio_Armani_le_Livre

Giorgio Armani aux éditions Rizzoli 130€

Existe également en version Édition limitée Deluxe numérotée à 300€.

La totalité des royalties issues de la vente du livre seront reversées à l’UNICEF.

ROBERT PIGUET UN PRINCE DE LA MODE met à l’honneur un grand couturier oublié du grand public. A travers cette biographie, le journaliste Jean Pierre Pastori a souhaité rendre hommage à celui qui pendant 18 ans habilla les femmes les plus influentes.

Né en 1898, sa passion de la mode commence par la création de costumes pour ses poupées puis de tenues pour sa mère. Son arrivée à Paris sera marquée par sa rencontre avec Jeanne Lanvin qui tente de le dissuader d’exercer le métier de couturier. Sa volonté n’en ai pour autant pas ébranlée et il décide d’ouvrir en 1919 ses propres «  Salon d’art Moderne » au 43 avenue Montaigne, qui tiendront deux ans. Ce premier échec le pousse à entrer au service de Paul Poiret qui le considèrera comme son disciple.

1933 verra la création de la maison Robert Piguet Couture. Petit à petit, il se construit une belle clientèle qui 5 ans plus tard le pousse à déménager au 1, Rond Point des Champs Élysées, où toutes les élégantes se bousculent pour arborer ses tenues au charme discret.

De nombreux futurs couturiers passent par ses ateliers pour y apprendre les techniques couture, comme Christian Dior, qui lui reconnaît la compréhension de la technique et de la simplicité pour une élégance optimale, mais aussi Hubert de Givenchy, qui signe ici la préface du livre, Pierre Balmain, Marc Bohan ou encore l’américain Galanos.

Il s’associe également avec de grands nez pour le lancement de parfums comme « Bandit » en 1944, puis « Fracas » l’année suivante et enfin « Baghari »en 1950.

Sa santé l’oblige à fermer sa maison en 1951 et il décède lors d’une opération en 1953.

Robert_piguet_un_prince_de_la_mode_éditions_ La_Bibliothèque_des_Arts

Robert Piguet Un prince de la mode aux éditions La Bibliothèque des Arts : 39€.

Pour toutes les passionnées de mode, le magazine ELLE est une référence incontournable et un rendez-vous hebdomadaire. Pour ses 70 ans, ce monument de la presse propose une rétrospective de la mode dans le cinéma intitulé LA MODE SUR GRAND ÉCRAN, afin de satisfaire les cinéphiles et les fashionistas.

ELLE_LA_MODE_SUR_GRAND_ÉCRAN

Interviews exclusives d’acteurs comme que Catherine Deneuve, de stylistes ou de couturiers comme Jean Paul Gaultier qui en signe la préface ou Ralph Lauren permettent une immersion dans les coulisses de ces deux univers de rêves.

L’ouvrage est accompagné de cinq DVD représentant les chefs-d’œuvre du 7ème art : « Chronique d’un amour », « Yves Saint Laurent tout terriblement », « Maîtresse », « Qui êtes-vous Polly Maggoo ? » et « Portrait d’une enfant déchue », qui ramènent au pouvoir des costumes dans le cinéma et mettent en avant les icônes qui ont inspiré les plus grands.

ELLE_LA_MODE_SUR_GRAND_ÉCRAN_avec_DVD

La Mode sur Grand Écran « L’âme de la robe, c’est le corps de la femmes » 1800 exemplaires en exclusivité à la Fnac au rayon DVD et sur le Fnac.com : 99,99€.

ICONIC est un album qui regroupe, des années 30 à nos jours, un panorama des plus grandes célébrités et de leurs objets fétiches nous ramenant à l’histoire de la mode et dont les noms deviennent indissociables.

Comment imaginer Audrey Hepburn sans sa petite robe noire Givenchy, Brigitte Barbot sans sa robe vichy rose, Picasso et sa marinière, Pharel Williams et son chapeau Vivienne Westwood, Grâce Kelly et ses robes en satin. Ces images ne nous reviennent-elles pas immédiatement en tête à l’annonce de ces noms.

Imaginé par deux spécialistes de mode, Sandrine Lajus, rédactrice en chef adjointe de l’agence Reuter puis responsable des plateaux TV pour les émissions de société et de politique, aujourd’hui au magazine Elle, et Raphaëlle Orsini, chef de rubrique mode pour le site internet du Grazzia, maintenant rédactrice mode pour le magazine en ligne des Galeries Lafayette, ce livre permet un retour sur l’histoire de ces objets ou de ces vêtements tout en faisant un portrait croisé avec des stars iconiques.

iconic_editions_de_la_Martinière

ICONIC aux Éditions de la Martinière : 29,90€.

KIMONOS ou l’Art Japonais des motifs et des couleurs retrace 300 ans de l’histoire du Kimono grâce aux pièces les plus représentatives de la collection Kalili, la plus importante et la plus complète dans le monde, hormis le Japon.

Si la forme de cet habit traditionnel a très peu changé, c’est sa surface décorée qui donne son importance et les indications sur le genre féminin ou masculin, sur le statut social ou encore la richesse et le goût qui s’expriment par le choix des motifs et des couleurs.

Cet ouvrage, richement illustré, permet aux initiés de découvrir une large palette de types de kimonos, allant des plus habillés et cérémonieux au plus simples habillements, sous-vêtements et jaquettes portés par des femmes, des hommes et des enfants, et aux néophytes de comprendre un artisanat et un savoir-faire ancestrale. Ces derniers ont toujours évolué au travers de vêtements portés par l’aristocratie samouraï et par les riches marchands de la période Edo, de la nouvelle gamme de couleurs marquant l’ère Meiji et plus récemment avec les périodes Taisho et Showa ayant fait appel à des technologies de fabrication innovantes.

Kimonos_éditions_La_Bibliothèque_des_Arts

Kimonos aux éditions La Bibliothèque des Arts : 59€

MEPHISTO CHAUSSURES D’EXCEPTION s’adresse aux amoureux des souliers. Souvent relayé dans l’imaginaire public à un spécialiste du confort, Mephisto est en fait un des derniers acteurs importants dans le domaine de la chaussure française.

C’est au début des années 70, lorsque le seul choix de chaussants se résume aux baskets et aux chaussures de ville, que Martin Michaeli le fondateur, révolutionne ce marché en inventant les chaussures de loisirs. Son idée visionnaire, avec le modèle Raglers, coïncide parfaitement avec le boom des activités de loisirs et la pratique du sport, offrant à la marque un succès immédiat, notamment à l’international. Système Air-jet, appellation cuir véritable imprimée dans chaque modèle, cousu « norvégien » et cousu «goodyear », innovations technologiques et développement font le succès de la marque, années après années.

Aujourd’hui, si on parle de « Méphistophiles », c’est certainement grâce aux clients fidèles et inconditionnels de ces chaussures, au confort et à la technologie sans cesse renouvelée, mais aussi par ses ambassadeurs de charme composés de personnalités anglophiles, à l’image de Steven Spielberg, Georges Clooney, Jennifer Aniston, Clint Eastwood, Cate Blanchett ou encore Sean Connery, ne jurant que par Méphisto et participant au rayonnement de la marque à travers le monde et dont l’export représente 80% du chiffre d’affaires.

Cet ouvrage retrace les 50 ans de cette formidable aventure, depuis la recherche d’un nom jusqu’aux coulisses de la création et des ateliers installés en France et au Portugal.

MEPHISTO_Editions_du_CHERCHE_MIDI

Méphisto, chausseur d’exception aux éditions du Cherche Midi : 35€

Quand le spécialiste de la mode enfant fête ses 40 ans, cela mérite bien un ouvrage pour fêter son éternelle jeunesse. BONPOINT créée en 1975, continue d’incarner l’élégance parisienne, l’excellence du savoir-faire et l’esprit espiègle de l’enfance, qui ont fait sa réussite et sa longévité.

Marque incontournable des enfants des stars du show business et des personnes les plus influentes du monde entier, Bonpoint a su, sous l’égide de sa directrice artistique Christine Innamorato, séduire le plus grand nombre pour devenir une référence dans la mode enfantine.

Le style Bonpoint, reconnaissable au premier coup d’œil, où se mêle magie, poésie et raffinement, ne pouvait qu’interpeller Natasha Fraser-Cavassoni , déjà auteur de Sam Spiegel : The Biography of a Hollywood Legend, Chanel’s Fashion book, Tino Zervudochi : A Portofolio, Dior Glamour, Loulou de la Falaise, Monsieur Dior et Vogue’s book on Yves Saint-laurent afin de laisser une trace éternelle de cette maison déjà mythique.

Bompoint_Editions_de_La_Martinièr

Bonpoint aux Editions de la Martinière : 55€

VIVRE MADE IN FRANCE est le résultat de plusieurs années de travail de Céline Vautard. Diplômée des Beaux-Arts, photographe de formation, elle devient journaliste par le biais de son travail de photographe grâce auquel elle visite des ateliers, des usines et les backstages des défilés pour le Fashion Daily News et le FashionMag. Ses différentes missions la poussent à réfléchir sur l’éthique et l’écologie dans la mode, sujet qu’elle affectionne tout particulièrement, et elle crée alors le webzine eco-life (www.doukyo.com) et écrit deux guides sur l’univers du bio et du développement durable : « Les Pétroleuses se mettent au vert «  et « Peut-on vivre 100% écolo en ville ? ». Vivre made in France est pour elle une suite logique. Construit comme un guide, son ouvrage nous fait découvrir plus de 80 entreprises françaises, explorant tous les domaines hors alimentation, allant de grandes marques connues aux plus confidentielles où la mode n’est pas oubliée.

Vivre_made_in_france_par_Céline_Vautard

Vivre Made in France par Céline Vautard aux éditions Chêne : 16,90€.

Impossible de terminer cette liste sans vous conseiller le livre SENZA PAROLE de Marc Lagrange, qui a fait l’objet d’un sujet spécial par Fashion-spider, pour les amoureux des belles images et des photos de nus au féminin.

Livre_Senza_Parole_Marc_Lagrange_editions_TeNeues

Senza Parole par Marc Lagrange aux Editions TeNeus : 79, 90 €.

Bonne Lecture !

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *