Designers Apartment collections Automne-Hiver 2016-17

By on 15/03/2016

Salon incontournable de la Paris Fashion Week, Designers Apartment, créé à l’initiative de la Fédération Française de la Couture et soutenu par le DEFI, permet la mise en avant d’une sélection de marques implantées en France, afin de se faire remarquer par les acheteurs et la presse pendant plusieurs saisons.

Comme à chaque édition, onze jeunes maisons ont montré leur vision de leur mode pour l’automne-hiver prochain. On y retrouve des habitués comme :

A.Guery qui, pour sa seconde participation, a présenté une collection toujours dans le respect de son ADN à la recherche de silhouettes contemporaines dans lesquelles l’indigo reste le fil conducteur. Entre fluidité et rigueur, ses nouvelles propositions sont résolument modernes avec un caractère affirmé pour une allure sûre de soi. On y remarque également la passion de la créatrice pour le savoir-faire artisanal qu’elle arrive à travailler pour un prêt-à-porter à adopter au quotidien.

a.guery_collection_3_Photographie_Stéphane_Ruchaud

AVOC, le label créé par Laura Do et Bastien Laurent en 2013, qui signifie Architecture Vestimentaire et Ornement Corporel, a bénéficié d’un réel coup de pouce de Designers Apartment. Ce duo, issu de l’architecture, est inscrit depuis janvier 2016 au calendrier officiel de la Paris Fashion Week lors de la semaine de l’homme. Délibérément unisexes, les collections ont connu un vif succès auprès de la presse ainsi que des acheteurs internationaux et la marque est distribuée aujourd’hui dans une sélection pointue de boutiques en France, au Japon, en Italie et en Russie.

AVOC_©_Shoji_Fujii_PaP_AH_2016-17

Belle Ninon, que l’on a connue en duo depuis deux saisons, revient cette année sous la direction artistique unique de Dawei Sun. Retour aux sources avec des propositions féminines fortement inspirées du vestiaire masculin par l’utilisation de tissus épais d’homme aux motifs classiques, tels que les carreaux et les rayures. Le résultat est très moderne, hyper féminin à l’image de la « Parisienne » aimant jouer les contrastes.

Belle_Ninon_PaP_AH_2016-17

Each x Other est bien plus qu’une marque de prêt-à-porter. Elle fonctionne sur le principe d’une maison d’édition produisant en parallèle des films, des expositions, des livres et des objets, toujours en dialogue avec les collections signées par les deux designers, Ilan Delouis et Jenny Mannerheim, et des artistes invités, entre l’art et la mode.

Comme pour AVOC, Designer Apartment a été un vrai tremplin pour Each x Other, qui a défilé pour la troisième fois à Paris cette semaine et qui possède à ce jour plus de 300 points de vente dans le monde.

Pour ce dernier opus, la marque reste fidèle à son esprit d’un vestiaire masculin pour la femme. Même si l’ensemble reste hyper féminin, de nombreuses pièces ou détails sont fortement empruntés à l’homme.

Each_x_Other_©_INDIGITALI_Yannis_Vlamos

Victoria / Tomas, coup de cœur l’année dernière de Fashion-spider, récidive avec des propositions toujours aussi actuelles et modernes, pour une grande partie à destination mixte. Les accessoires comme les ceintures tabliers et les tours de cou viennent compléter les tenues. Le choix des matériaux et la rigueur dans le suivi de la production ont permis aux deux créateurs, Victoria Feldman et Tomas Berzins, d’acquérir le label qualité « Made in France » pour leur marque.

Victoria_Tomas_PaP_AH_2016-17

Y/Project, sous l’impulsion de Glenn Martens, a su s’imposer sur le marché féminin comme une des nouvelles marques incontournables présentes dans plus de 50 magasins dans le monde. Entre élégance sophistiquée et mode de rue, l’allure féminine est assumée totalement pour des femmes sûres d’elles amoureuses de coupes créatives.

Il est également à noter que Glenn Martens fait partie des 8 finalistes en lice pour la dotation de 300.000€ du LVMH Prize 2016. Ce prix créé 2014 par Delphine Arnault, directrice adjointe de Louis Vuitton, permet en plus du soutien financier d’être un accélérateur de visibilité et d’aider au développement et à la viabilité d’une entreprise de création par le biais du mentorat, des équipes étant dédiées pour répondre aux questions sur la fabrication, la production, la distributions et la stratégie digitale durant une année, voire plus.

Y_Project_PaP_AH_2016-17

Cinq nouveaux noms ont fait leur entrée dans le salon. Si certains sont de réelles découvertes, ce n’est pas le cas pour d’autres, à l’image de Carolina Ritzler faisant déjà partie du carnet d’adresses des stylistes, journalistes de mode et célébrités qui ont tous succombé à son travail quasi monomaniaque autour de la combinaison-pantalon. Pour preuve, la couverture du magazine ELLE du 19 Février 2016 avec Florence Foresti qui, à l’occasion de la cérémonie des Césars, arborait une combinaison en velours rappelant la Robe de Guy Laroche pour Mireille Darc dans « Le grand Blond avec une chaussure noire » d’Yves Robert en 1972.

Carolina a exercé durant 15 ans des fonctions commerciales avant de se lancer dans cette nouvelle aventure créative. Amoureuse des belles matières et des coupes impeccables, elle fabrique des pièces numérotées en éditions limitées dans son atelier parisien du 10ème arrondissement accompagnées du label « Made in Paris ». Elle s’adresse à des femmes de caractère, à la fois combatives et sensuelles, élégantes et irrévérencieuses. Jusqu’au boutiste, elle décline autour de son vêtement fétiche une collection complète de basiques incontournables travaillés avec justesse afin de compléter l’ensemble au travers de chapeaux, de manteaux, de capes… Notons qu’elle pousse sa passion de la combi aux hommes et aux enfants.

Carolina_Ritzler_PaP_AH_2016-17

Coralie Marabelle, diplômée du studio Berçot, a commencé sa formation professionnelle au sein des Maison Hermès et Margiela sur la ligne artisanale avant de rejoindre le studio de création du prêt-à-porter femme d’Alexandre McQueen à Londres. En 2014, elle remporte le Prix du Public du Festival de Mode de Hyères et décide de développer sa propre marque à Paris. Passionnée par le travail à la main, elle imagine une « couture-à-porter » à la recherche de formes minimalistes inspirées de l’architecture dans lesquelles elle aime ajouter des ornements.

Coralie_marabelle_PaP_AH_2016-17

Kenta Matsushige, 26 ans, s’est formé à ESMOD Osaka puis à l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne dont il sort diplômé en 2011. Il enchaîne ensuite les postes dans les bureaux de style de Gianfranco Scotti, Anne-Valérie Hash, Givenchy et au studio haute couture de la maison Christian Dior, avant de se lancer dans ses propres créations qui lui permettront d’obtenir le Grand Prix du Festival International de Mode et de Photographie de Hyères en 2014. Installé aujourd’hui à Paris, il propose une mode inspirée entre la nature ( concept du Hinabi) et de l’urbain ( concept du Miyabi) dans des lignes minimales, épurées et architecturées qu’il exécute avec une grande maîtrise.

Kenta_Matsushige_PaP_AH_2016-17

Quetsche a été créée en 2014 par Yang Li, diplômé de l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne avant d’enchaîner les expériences chez Christian Dior, Maison Margiela, et Lanvin. Pour ses collections, il puise dans sa passion du design pour la matière en travaillant les juxtapositions et les superpositions de couches de tissus dans le but de sublimer les propriétés naturelles des matières qu’il utilise. Sa passion du détail pour la création de ses pièces n’est pas uniquement réservée à la gente féminine.

Quetsche_PaP_AH_2016-17

Slash Brand est sans aucun doute la marque la plus intellectualisée de cette sélection. Elle a été imaginée par Monika Jadach, parisienne de naissance et cosmopolite d’esprit pour laquelle le prêt-à-porter s’est imposé après une formation artistique et pluriculturelle à l’Université d’Art Décoratif de Stroganov à Moscou et à l’Académie Supérieure des Beaux-Arts de Varsovie, où elle se passionne pour la structure et la forme et dans différentes agences de design dans lesquelles elle apprend le métier. Jamais complètement satisfaite des propositions du marché, il lui est apparu comme une évidence de créer son propre label autour du concept de la complémentarité des valeurs opposées pour une garde-robe dans laquelle chaque pièce est complémentaire de l’autre.

Des coupes modernes, nettes et fonctionnelles dans des tissus de qualité, montées en collaboration avec des fabricants éthiques font de sa première collection le vestiaire parfait de la femme active.

Slash_Brand_PaP_AH_2016-17

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *