Mise au point sur les changements à la tête de la direction artistique des grandes maisons.

By on 25/09/2016

Pas facile pour le grand public, dans cette période troublée où la mode subit les conséquences d’une crise économique qui n’en finit pas de s’éterniser, des marques qui jouent au jeu des chaises musicales avec leurs directeurs artistiques pour conquérir toujours plus de nouveaux adeptes, de se retrouver dans ce « turn over » permanent et de savoir qui est à la direction du style des grands noms de la mode.

Annoncé depuis quelques mois, il est bon de rappeler que la Paris Fashion Week va mettre en lumière, pour la première fois, le travail de quatre grands noms arrivés à la tête des marques les plus incontournables de cette semaine.

On y retrouvera :

Bouchra Jarrar, qui a choisi de mettre en sommeil sa marque éponyme de haute couture pour se consacrer à 100% au style Lanvin.

Bouchra_JarrarBouchra Jarrar

Maria Grazia Chiuri connue pour son travail en duo avec Pierpaolo Piccioli chez Valentino et qui présentera en solo son image de la femme Dior.

Maria-Grazia-ChiuriMaria Grazia Chiuri

– la boulimique de travail Christine Phung qui succède à Yqing Yin chez Léonard tout en continuant sa marque et en multipliant les collaborations, puisque qu’elle contribue également cette saison au réveil de Georges Rech avec une collection capsule pour l’automne-hiver 2016-17.

Christine PhungChristine Phung

-Et bien évidemment, le plus attendu des ultra modeuses, le premier show d’Anthony Vaccarello succédant au designer le plus banquable et controversé de ces derniers temps Hedi Slimane. Le jeune designer quant à lui ne présentera pas cette saison, ayant lui aussi décidé de suspendre pour le moment sa marque pour le moment afin d’être totalement disponible pour Saint Laurent Paris.

Anthony_Vaccarello_portrait_by_inez_and_vinoodhAnthony Vaccarello

Paule Ka risque aussi de créer le buzz durant cette semaine avec son premier défilé au calendrier de la fédération parisienne. En plus de rentrer dans le sérail des maisons qui défilent, son show sera l’occasion de mettre en lumière sa nouvelle directrice artistique, Alithia Spuri-Zampetti, nommée à la suite du départ de Serge Cajfinger, fondateur de la marque en 1988.

Alithia_Spuri_ZampettiAlithia Spuri-Zampetti

Restée très discrète depuis sa nomination en 2015, elle est déjà responsable de la collection Automne-hiver 16-17 au sein de laquelle elle conserve le côté ultra-féminin de la griffe qui a fait de Paule Ka une référence dans le style couture parisien pour les élégantes au quotidien.

PAULE_KA_ FW 2016-17

PAULE_KA_ AH_ 2016-17Collection Paule Ka Pré-Fall 2016-17

Née à San Diego, élévée à Rome, diplômée de la Centrale Saint Martins School à Londres, Alithia Spuri-Zampetti à rejoint les maisons Valentino et Bottega Veneta, avant d’assister Albert Elbaz chez Lanvin durant 6 ans au poste de head designer en charge des collections prêt-à-porter femme.

De nombreuses rumeurs ont couru sur la nomination d’Albert Elbaz chez Oscar de la Renta, suite au départ de Peter Copping en juillet. Elles ont pris fin début septembre avec l’arrivée surprise de Laura Kin et de Fernando Garcia au poste de directeur artistique.

Laura_Kin_et_Fernando_GarciaLaura Kin et de Fernando Garcia

Si le choix d’un jeune duo peu paraître surprenant pour une maison au style réputé plutôt classique, il n’en est rien, puisque ce binôme cumule 18 ans d’ancienneté chez Osca de la Renta, soit 12 ans pour Laura Kim en tant que directrice du design et 6 ans pour Fernando Garcia. Partis voler de leurs propres ailes en 2015 pour créer leur ligne « Monse », c’est donc d’un retour aux sources qu’il s’agit.

Il aura fallu attendre le 2 août 2016 pour confirmer une autre rumeur, celle de Raf Simons au poste de directeur créatif global de la marque américaine à l’échelle mondiale. Il se retrouve ainsi responsable des lignes Calvin Klein Collection, Calvin Klein Platinium, Calvin Klein, Calvin Klein Jeans, Calvin Klein Underwear et Calvin Klein Maison en supervisant tous les aspects de la conception.

Raf_Simons_©_Willy_vanderperreRaf Simons

Cette nomination fait partie de la nouvelle stratégie créative mondiale, annoncée en avril 2016, visant à renforcer le positionnement haut de gamme de la marque dans le monde entier. Cette nouvelle politique correspondant aux rachats des lignes de sous-vêtements et de Calvin Klein Jean en 2013.

Dans cette mission, Raf Simons sera assisté de Pieter Mulier, comme directeur créatif, afin de veiller au respect des directives créatives et de conception de ce dernier. Les premières collections sous la direction de Raf Simons verront le jour à l’automne 2017.

Si Salvatore Ferragamo fait incontestablement partie des marques de prêt-à-porter de luxe, la maison reste une référence iconique dans le marché du soulier depuis sa création en 1927. Dans sa volonté de renforcer son positionnement sur ce marché, elle vient de nommer Paul Andrew directeur artistique des collections souliers femmes.

Paul_AndrewPaul Andrew

Depuis 2013, Paul Andrew a su se faire un nom dans l’univers du soulier en créant sa propre marque éponyme, avec des modèles utilisant des couleurs, des matériaux hyper créatifs et surtout en ne négligeant jamais le confort afin d’apporter le meilleur à ses clientes sans jamais oublier le style. En 2014, il remporte le CFDA/Vogue Fashion Fund, devenant le premier designer de chaussures à recevoir cet honneur.

La première collection de Paul Andrew pour la maison sera dévoilée lors de la collection Pre-Fall 2017-18.

Parallèlement, Paul Andrew continue de développer sa propre marque.

Depuis plus de 50 ans, Francesco Smalto, fait partie des noms emblématiques de l’univers masculin et l’état français lui a décerné, en 2012, le label d’ « Entreprise du Patrimoine Vivant ». Si aujourd’hui ses collections sont distribuées dans plus de 110 points de vente, la maison française était restée orpheline de directeur artistique depuis le départ de la jeune Youn Chong Bak. Heureusement, depuis le mois de juillet, elle a toutes les chances de repartir sur le bon pied avec l’arrivée d’Eric Bergère, qui assume depuis 30 ans les fonctions de directeur de création pour différentes maisons comme Hermès, Lanvin, Inès de la Fressange pour laquelle il a contribué au lancement ainsi que de celui de sa propre marque faisant à l’époque partie des noms incontournables lors des fashion weeks. Il exerce également durant un temps ses talents au japon qui le guide vers le public masculin particulièrement exigent.

Eric_Bergere_©_Antoine_RambourgEric Bergère

Pour sa prise de fonction immédiate, Eric Bergère arrive avec Lisa Astorino qui est en charge du style et des collections. Cette touche-à-tout de la mode au milieu de ses différentes fonctions comme attachée de presse, journaliste, styliste photo,… est récemment responsable des succès de Zadig & Voltaire et Balibaris dont elle a dirigé la création.

Eric_Bergere_pour_Smalto_PE-2017Eric Bergère pour Smalto, printemps-été 2017

Née en 1895 à Paris, Berluti s’est spécialisée et développée durant quatre générations sur le marchée du bottier de luxe. En 2005, elle lance sa première collection maroquinerie et depuis son rachat par le groupe LVMH en 2011, elle s’est imposée comme un acteur incontournable du prêt-à-porter et du sur-mesure masculin, sous l’impulsion d’Alessandro Sartori jusqu’en février 2016.

1er septembre 2016, nouveau tournant pour la maison qui nomme Haider Ackermann à sa direction artistique avec une prise de fonction immédiate et une première collection prévue lors de la Paris Fashion Week homme de janvier 2017.

Haider _Ackermann_Berluti_ ©_Mark AbrahamsHaider Ackermann

Haider Ackermann est entré à l’Académie Royale de Beaux Arts d’ Anvers en 1994 et a lancé sa marque sous son propre nom en 2003. Il s’impose immédiatement comme un incontournable de la mode féminine avec des lignes qui lui sont propres et présente sa première collection homme en juin 2013 à Paris.

Jusqu’à aujourd’hui, Rochas, créée par Marcel Rochas en 1925, était réputée pour sa mode et ses parfums de luxe féminin. Comme de nombreuses anciennes maisons, elle a subi une période plus difficile avec une médiatisation très discrète. Son réveil s’est opéré avec la nomination, à la direction artistique féminine, de l’italien Alessandro Dell’Acqua en 2013. Rachetée par le groupe Interparfum en mars 2015, il devient une évidence pour son PDG, Philippe Benacin, de gérer l’image globale de la maison en prolongeant de deux ans le contrat d’Alexandro Dell’Aqua et surtout en reprendre en interne la ligne masculine, jusqu’ici gérée en licence et seulement en Amérique Latine. Il fait alors créer une structure interne avec une dizaine de personnes, entre studio et équipe commerciale avec à sa tête Béatrice Ferrant comme directrice artistique. Il instaure ainsi à une vraie volonté de développement du nom.

Beatrice_FerrantBéatrice Ferrant

Plus connue sur le marché féminin, Béatrice Ferrant est diplômée de l’école de la chambre syndicale de la couture de Paris. Elle commence sa carrière en travaillant pour Revillon et Balenciaga. Son nom se faire connaître en 2003, lorsqu’il s’associe à celui de Mario Lefranc avec la création de la marque de prêt-à-porter Lefranc-Ferrant. Depuis le départ de Mario, elle continue seule le développement de la griffe sur l’international, tout en multipliant les collaborations avec d’autres noms.
Sa première collection Rochas homme est prévue pour l’automne-hiver 2017-18 et sera composée de 120 à 130 pièces déclinées en 5-6 couleurs. Elle proposera une silhouette complète avec chaussures et sacs et sera fabriquée en France et en Italie et distribuée en multimarques dans un premier temps.

Frédéric Blanc

About Fred

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *